« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Réforme de la justice

Publié le 14 avril à 05:51

"Elle va mourir, la cour d’assises, c’est clair ! On ne veut plus de la souveraineté populaire. La justice, elle est rendue au nom du peuple français et on est en train de l’exclure. Ils veulent de l’entre-soi ! » s’enflammait Eric Dupond-Moretti le 6 juin 2020.
Dans le projet de loi qu’il présentera ce mercredi, celui qui est devenu depuis garde des Sceaux porte pourtant un coup de grâce légistique à cette juridiction populaire tant chérie.

C Pilorget-Rezzouk Libération 13/04/21

Commentaires :

1. jeudi 15 avril 2021 à 18:25, par vincent

Réforme de la justice

« Elle va mourir, la cour d’assises, c’est clair ! On ne veut plus de la souveraineté populaire. »

Bof… ce que disait Dupont il n’y a pas un an, Moretti le contredit cette année ; on ne va pas s’offusquer pour si peu, non ?

Le ministre de l’Éducation nationale Blanquer s’est mis à dos les enseignants, la ministre de l’Enseignement supérieur Vidal s’est mis à dos les universitaires, le ministre de la Santé s’est mis à dos les soignants, le ministre de la Justice Dupond-Moretti s’est mis à dos les magistrats… et le mandat n’est pas terminé...

C’est une marque de fabrique ?


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.