« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

FIFIG - Le programme du jour

Le vendredi 20 août 2021 à 09h00

CINEMA DES FAMILLE

- A 10h00 - En compétition :
MOSHTA

Documentaire - Belgique, France – 2019 – 60’ - Tourné à Qeshm
Réalisé par Talheh Daryanavard
En présence du réalisateur (sous réserve)

Un pêcheur d’un autre temps entretient un piège
gigantesque à poissons appelé moshta. Entouré
d’industries, de bateaux de pêche et de puits
de pétrole, signes d’une industrialisation en marche,
ce pêcheur semble piégé à son tour par le progrès
qui le menace.
Malgré la disparition annoncée
de son métier, cet homme continue pourtant à venir
chaque jour pour entretenir son moshta. Bien au-delà
d’un moyen de subsistance, son activité donne sens
à son existence.

Le film est une parabole d’un Iran
en mutation où la course à la modernité efface
inexorablement les traditions.

- A 11h30 - En compétition :
LA RONDE

Documentaire - France – 2018 – 52’ - Tourné au Japon
Réalisé par Blaise Perrin
En présence du réalisateur

La Ronde suit Yukio Shige, un ancien policier
à la retraite, qui depuis quinze ans consacre
sa vie à lutter contre le phénomène du suicide sur
les falaises de Tojinbo.
Cette petite station balnéaire,
située sur la côte nord-ouest du Japon, est réputée
pour la beauté de ses couchers de soleil mais aussi
pour être le deuxième lieu du pays le plus important
en nombre de suicides.

Le temps d’une ronde, Yukio
Shige dévoile la réalité paradoxale de Tojinbo, ville
touristique le jour et théâtre macabre la nuit.

- A 14h00 - En compétition :
ZAHO ZAY

Conte documentaire- France, Madagascar, Autriche – 2020 – 1h19 - Tourné à Madagascar
Réalisé par Maéva Ranaïvojaona et Georg Tiller

Une jeune femme travaille comme gardienne dans
une prison désespérément surpeuplée à Madagascar.
Elle passe son temps à rêver de son père, un meurtrier
qui l’a abandonnée enfant, après avoir tué son propre
frère. Dans son imagination, son père devient un tueur
mythique, errant dans les campagnes et lançant des
dés enchantés pour décider du sort de ses victimes.
En secret, elle aspire au jour où il pourrait arriver
parmi les prisonniers. Lorsqu’un nouveau détenu,
fraîchement incarcéré, prétend connaître son père, les
fantasmes de la jeune femme commencent à tourner
au cauchemar.

Le film s’articule en deux mouvements,
l’un fictionnel et l’autre documentaire. Le premier suit
la figure erratique d’un meurtrier en fuite qui traverse
différentes réalités insulaires. Le second se noue
autour du destin figé des prisonniers

- A 16h20 - En compétition :
BLACK MOTHER

Documentaire - États-Unis – 2019 – 1h14 - Tourné en Jamaïque
Réalisé par Khalik Allah

Comment filmer l’âme d’un pays, ses lignes de force
et ses blessures, ses rêves et sa secrète fantaisie ?
Originaire de la Jamaïque, Khalik Allah, photographe
réputé de la street culture, parvient en un
étourdissant collage d’images et de sons à capter
au plus intime les pulsations de l’île caribéenne.
Entrelaçant en orfèvre les voix et les visages, ceux
d’hommes en proie aux difficultés, de femmes
vaillantes, de prostituées de Kingston et de leurs
clients ou encore celui, d’une impériale humilité,
de son grand-père, ecclésiastique éminent, le cinéaste
remonte le cours des origines pour sonder les
identités, les représentations et les (af)filiations.
De la résistance des Noirs marrons à la foisonnante
créativité des habitants, empreinte de spiritualité,
le film file avec brio la métaphore de la maternité,
au rythme des trois trimestres de la grossesse,
entre figures féminines charismatiques et fertilité
de la Terre Mère

- A 18h00 :
SAFAR

Documentaire / Iran – 2010 – 56’ - Tourné en Iran
Réalisé par Talheh Daryanavard

Amina, Fatoma et Asma sont trois amies originaires
des petites îles lointaines du golfe Persique (Qeshm
et Ormuz), situées au sud de l’Iran. Elles sont
parvenues à faire des études universitaires à Téhéran
d’où elles prennent un train qui va les ramener vers
leurs villages natals. Talheh Daryanavard les
accompagne tout au long de ce trajet dans l’espace
intime d’un compartiment.

Ce voyage ordinaire, sans
repères géographiques particuliers, se transforme
au fil des heures en un retour sur soi où chacune
évoque son parcours et en fait le bilan avec une
lucidité déconcertante. Tandis que défilent
les paysages par la fenêtre, se dévoilent trois
trajectoires de vie faites tant de rêves et de désirs
que d’hésitation et d’incertitudes..

- A 20h00 :
A THOUSAND CUTS

Documentaire - États-Unis, Philippines – 2020 – 1h38 - Tourné aux Philippines - Philippin, anglais sous-titré français
Réalisé par Ramona S. Diaz

Le régime autoritaire du président philippin Rodrigo Duterte
mène la vie dure à la démocratie de son pays.
Des campagnes de désinformation voient le jour sur les réseaux sociaux et infiltrent de plus en plus la société.
Dans ce contexte, la journaliste Maria Ressa met en jeu les outils de la presse libre ainsi que sa propre liberté pour défendre la vérité et la démocratie.

Ce que nous voyons, c’est la mort par mille coupures de notre
démocratie, de petites coupures dans le corps de la démocratie
philippine. Et quand vous en avez assez de ces coupures, vous êtes
tellement affaibli que vous mourrez. - Maria Ressa

- A 22h30 :
MOTHERLAND

Documentaire - États-Unis, Philippines – 2017 – 1h34 - Tourné aux Philippines - Philippin sous-titré français
Réalisé par Ramona S. Diaz

Motherland nous emmène au cœur de la maternité la plus fréquentée de la planète dans l’un des pays les plus pauvres et les plus peuplés du monde : les Philippines. Et nous nous trouvons soudain en immersion, tel un étranger invisible qui se glisse discrètement dans le flot d’activité de l’hôpital, traverse les couloirs, entre dans les chambres et écoute les conversations.
Au premier abord, les gens alentours nous paraissent étrangers. Mais au fur et à mesure que le film se poursuit, il devient plus intime, nous rendant certaines femmes au cœur de l’histoire de plus en plus familières.
_Trois d’entre elles - Lea, Aira et Lerma- émergent de la multitude pour partager leur histoire avec d’autres mères, leurs familles, des médecins et des travailleurs sociaux. Bien que chacune d’entre elles soit confrontée à des difficultés considérables à la maison, leur optimisme, leur honnêteté et leur humour suggèrent une force qu’elles devront certainement mobiliser dans les années à venir.


SALLE DES FETES

- A 10h00 :
20 ANS A MOLENE, JAMAIS MOLENAIS...

Documentaire - France – 2003 – 53’ - Tourné à Molène
Réalisé par Véronique Pondaven

Molène, une île au large du Finistère. Paradis et enfer
pour Philippe Richard, secrétaire de mairie qui s’y est
installé depuis plus de vingt ans. Sur un territoire
aussi restreint, les sentiments sont exacerbés et
Philippe Richard dévoile les siens avec humour,
tendresse et sincérité. Véronique Pondaven nous livre
un portrait drôle et acide, chaleureux et caustique,
d’un homme mais aussi d’une communauté pas
comme les autres, théâtre de la solidarité,
de la proximité insulaire et de la dépendance
métropolitaine, un regard sur « les autres » que l’on
aime et que l’on subit...

- A 12h00 : REGARDS D’ILIENNES

Courts métrages d’animation

- HAENYO, LES FEMMES DE LA MER
France – 2018 – 5’
Réalisé par Eloïc Gimenez

Ce film dévoile sept expressions idiomatiques originaires de l’île de Jeju, située au sud de la Corée du Sud. Sa narration à la fois sensible
et anthropologique présente la société matriarcale des Haenyo, les femmes
de la mer
Les croquis animés dévoilent aussi la musicalité de leur langue.

- ENTRE DEUX SOEURS
Canada – 1990 – 10’ - Canada – 1990 – 10’ - Français
Réalisé par Caroline Leaf

Une jeune femme au visage disgracieux écrit des romans à succès, au loin,
sur une île... Pendant ce temps, sa sœur Marie, son unique compagne, veille à leurs besoins quotidiens.
Un beau jour, elles reçoivent la visite d’un étranger qui vient rompre l’harmonie de leur solitude à deux...

Sur le ton de la nouvelle, cette saisissante étude de caractère nous transporte dans un univers trouble où la dépendance prend plusieurs visages.

- SORORELLE
France – 2019 – 15’
Réalisé par Frédéric Even et Louise Mercadier

Trois sœurs doivent affronter un cataclysme : la submersion prochaine
des terres où elles vivent par la mer. Face au chaos, l’union sororelle est bouleversée et chacune vit l’imminence de la mort, en son for intérieur, de manière différente.

Et de la Mer elle-même il ne sera question, mais de son règne au cœur
de l’homme - Saint John Perse, Amers, 1957

- TWA FEY - TROIS FEUILLES
Haïti – 2020 – 27’- Créole haïtien sous-titré français
Réalisé par Eléonore Coyette et Sephora Monteau

Biwo dwa moun / Prix du meilleur court-métrage 2021 au Festival
de Films de Femmes de Créteil

Esther a 6 ans, elle vit sa vie insouciante de petite fille jusqu’à ce que son
père abuse d’elle. Une petite boîte à musique apparaît alors dans sa vie et
ne la quitte plus.
Alors qu’elle tente de s’en débarrasser, elle découvre celle de sa mère ; mais celle-ci ne semble ni voir celle de sa fille, ni la sienne... jusqu’à sa rencontre avec Farah.

Trois feuilles, trois récits de femmes qui
explorent les racines de l’identité, de la résistance et de la sororité


DEBATS - PROJECTIONS
Salle des fêtes

- A 14h00 :
L’EFFET AQUATIQUE

Fiction / France – 2016 – 1h23 - Tourné en France et en Islande
Réalisé par Solveig Anspach

Samir, la quarantaine dégingandée, grutier à Montreuil, tombe raide dingue d’Agathe.
Comme elle est maître-nageuse à la piscine Maurice Thorez, il décide, pour s’en approcher, de prendre des leçons de natation avec elle, alors qu’il sait parfaitement nager.
Mais son mensonge ne tient pas trois leçons - or Agathe déteste les menteurs !
Choisie pour représenter la Seine-Saint-Denis, Agathe s’envole pour l’Islande où se tient le 10e Congrès International
des Maîtres-Nageurs. Morsure d’amour oblige, Samir n’a d’autre choix que de s’envoler à son tour...

- A 16h00 :
BARE

Documentaire - France – 2009 – 22’ - Tourné en Martinique - Créole martiniquais sous-titré français
Réalisé par Véronique Kanor

2009. La grande grève générale mobilise, ou immobilise, les Antilles pendant plus d’un mois. Barè est une plongée en apnée dans l’univers des poseurs de piquets de grève.
De part et d’autre de la frontière, les habitants expriment leur vision de la Martinique et de la grève.

ET

ON L’APPELLE AURORE
Documentaire / France – 1995 – 52’ / Tourné en Corse
Réalisé par Marie-Jeanne Tomasi

Bastia. Dans ses quartiers sud vit plus de la moitié de sa population, une population marginalisée avec les dérives courantes de délinquance, de mal de vivre, d’acculturation, de difficulté d’être...
On me dit « Mais ailleurs c’est pareil ! », je réponds « Mais ici, il y a vingt ans, on a eu le rêve le plus beau, le plus fou, celui de revivre ici, mieux qu’ailleurs ». C’est pour cela que ce film existe...
Marie-Jeanne Tomasi


COLLEGE SAINT TUDY

A 10h00 : Courts métrages documentaires
Une matinée, une séance
Durée totale avec la pause : 1h51

- PODESTA ISLAND
France, Belgique – 2020 – 23’ - Français, anglais et espagnol sous-titré français
Docu-Fiction tourné quelque part en mer
Réalisé par Stéphanie Roland

L’île de Podesta existerait selon Google Earth. Elle n’existerait pas selon
Wikipédia.
Dans un monde hyperconnecté et cartographié, existe-il encore
des zones inconnues ? Podesta Island trace le portrait d’une île fantôme,
controversée, en confrontant des sources documentaires avec les narrations
et légendes inspirées par cette île. Cette exploration, où s’entremêlent
imagerie satellite et prise de vues réelles, nous rapproche de la Terra
Incognita et célèbre la beauté de la géographie imaginaire.

- PADENTI - FORESTA
Italie – 2020 – 23’ - Italie – 2020 – 23’ - Tourné en Sardaigne
Réalisé et produit par Marco Antonio Pani

En sarde, Padenti signifie forêt. Cigales, craquements de pas, bruit sourd
des coups de haches frappant l’écorce des chênes-lièges séculaires. _ Concerto d’images et de sons témoignant d’une chaîne de production qui contribue à faire de l’écosystème des forêts de chênes-lièges méditerranéens un grand poumon vert et un filtre naturel pour l’air que nous respirons.

- GUILLERMA
Court-métrage d’animation - Cuba, Espagne, Brésil – 2019 – 17’ - Espagnol sous-titré français
Réalisé et produit par Aída Esther Bueno Sarduy

- FRACAS
France – 2019 – 6’ - Tourné sur les îles du Salut (Guyane)
Réalisé et produit par Rémi Rappe

Isolés sur les îles du Salut, une troupe de singes capucins et un couple
de paons vivent une mystérieuse épopée.
La nature efface doucement les vestiges de l’une des plus dures colonies pénitentiaires de Guyane française...

- TWA FEY - TROIS FEUILLES
Docu-Fiction - Haïti, Belgique – 2020 – 27’ - Biwo dwamoun
Créole haïtien sous-titré français
Réalisé par Eléonore Coyette et Sephora Monteau

Esther a 6 ans, elle vit sa vie insouciante de petite fille jusqu’à ce que son père abuse d’elle. Une petite boîte à musique apparaît alors dans sa vie et ne la quitte plus. Alors qu’elle tente de s’en débarrasser, elle découvre celle de sa mère ; mais celle-ci ne semble ni voir celle de sa fille, ni la sienne... jusqu’à sa rencontre avec Farah.

Trois feuilles, trois récits de femmes, issus de témoignages réels, qui explorent les racines de l’identité, de la résistance et de la sororité.


SOIREE AU GRIPP

- A 17h00 :
LES NOUVELLES AVENTURES DU CAPITAINE MORVAN
- Dès 4 ans - Durée : 60’
Ecriture : Lucien Gourong
Mise en scène et interprétation : Juliette Gourong
Création musicale originale : Emmanuel Bureau

Embarquez pour un conte musical, maritime et merveilleux !
Quand le jeune Morvan, qui se rêve capitaine, fait la rencontre d’une sirène, sa vie s’en trouve chamboulée ! L’aventure lui ouvre les bras et le mènera vers de lointaines contrées...

- A 19h00 :
MARIE AMANDE - Chansons insulaires

Marie Armande ce sont les voix et les instruments
de Sarah Hassler (violoncelle, guitare, petites
percussions) et Laura Marteau (ukulélé, banjo,
petites percussions).
Des Caraïbes à l’Océan Indien,
le duo explore à sa manière le répertoire traditionnel
(et moins traditionnel) des chansons insulaires pour
en proposer une interprétation toute singulière ;
où la poésie se mêle à l’imaginaire de ces contrées
dont ni l’une ni l’autre n’est originaire, mais dans
lesquelles chacune voit le berceau des musiques
d’aujourd’hui.
Marie Armande, comme un hommage
à la chanteuse réunionnaise Marie-Armande Moutou,
comme des images à entendre, rêver et fredonner,
comme un voyage imaginaire au son de ces chansons
réinventées pour deux voix et cordes.

- A 20h30
COLLECTIF CIRQUE et MER

Inviter le cirque dans l’univers maritime...
Les arts du cirque ont souvent imprégné de magie le festival. Le Fifig accueille six circassien.ne.s de contrées diverses pour des créations in situ. Bascule coréenne, jongle, acrobaties, musique...

Du sur-mesure donc, pour cette 20e édition !

- A 22h15 : Projections en plein air de Verde Olivo et Luz para Ellas, deux courts-métrages sur Cuba de Celina Escher
Réalisatrice helvético-salvadorienne, féministe, C. Escher raconte des histoires de femmes, leur quête d’autonomie, leurs processus artistiques et leurs combats.

- A 23h15 :
ELIDA ALMEIDA

A seulement 27 ans, Elida Almeida se dresse déjà,
avec son sourire généreux, sa voix chaude et suave
à la fois, et son énergie solaire comme l’égérie de la
nouvelle génération musicale du Cap-Vert.
La jeune femme propose une musique aux origines insulaires
mêlée à celle du continent africain et exprime sa
volonté de faire évoluer les codes de la musique
capverdienne :même les créations de Cesaria (Evora)
se distinguent des morceaux« traditionnels ».
"La musique de mon archipel de marins, ouvert
à tous vents, perméable à toutes les influences,
tous les métissages, se définit justement par
son évolution permanente..." - Elida Almeida


EXPOSITIONS

AU PRESBYTERE

- Île de Groix 1954... 2021 - Projection en quadriphonie

- Chien Noir - Exposition photo et projection court-métrage

- Sirène - Y aurait-il une sirène à Groix ? Tableaux pièges d’une sirène
aperçue aux quatre coins de l’île

_____

A PORT TUDY

- Au Mojo - Exposition photo-graphique : cyanotypes et dessins sur photo

- A la SNSM - Exposition de photographies

_____

A l’Ecume... au bourg : Série de sérigraphies à la manière d’un tarot
divinatoire /boites à sardines ex voto

_____

A LOCMARIA
A la Pop’s Tavern : Exposition de dessins et de mots

_____

GRANDE SALLE DU PRESBYTERE
- Agnès Brézéphin : Cabinet de curiosité

- Anne Laure Witschger

CHAPELLE DU PRESBYTERE
Valérie Windeck : L’île


ATELIERS

Au Fort du Gripp : Atelier cyanotype -ort du Gripp - gratuit
Vendredi et samedi 10h-13h

Au Fort du Gripp : Atelier journal mural - gratuit
Tous les jours 14h-18h


La librairie du festival, L’Écume...
LA LIBRAIRIE DU FESTIVAL : L’ECUME...

Cette année, la librairie du festival prend ses quartiers au bourg, à l’Écume... place de l’Église.

Comme d’habitude, un fond d’ouvrages est mis à votre disposition en lien avec les thématiques des films et projections-débats proposés, mais aussi une large sélection en littérature, BD et livres jeunesse... autour des îles et des regards d’îliennes.

- A 11h30 : AGATHE MARINA et JO LE PORT nous raconteront et signeront "Le jardin de la Gorrigez".

Le jardin de la Gorrigez – Auto-édité et relié à la main – 2021


LE COIN DES ENFANTS

Au Fort du Gripp, les enfants, accompagné·e·s de leurs parents, pourront participer à diverses activités...
Proposées du jeudi 19 au dimanche 22.


Accessibilité sourds et malentendants
Le festival a pour volonté d’ouvrir ses salles de cinéma et un maximum de sa programmation au public sourd et malentendant.
La salle de cinéma de la salle des fêtes sera équipée d’une boucle magnétique prêtée par Lorient Agglomération. Les malentendants appareillés pourront donc assister, sans problème de compréhension auditive, aux projections de cette salle.


RADIO BALISES à 12h : en direct depuis les Fumaisons de
Groix, retrouvez sur le 99.8 FM, l’émission Écran Total ! dédiée
au cinéma documentaire, aux artistes et à tous ceux et celles
qui font le festival.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours