Archives 2002-2008

La suite sur le blog d’Anita ! :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > ARTS, CULTURE & SPECTACLES

L’Odyssée du Bigorneau

lundi 5 novembre 2007

Un peu moins abouti que "Good bye my siecle", le spectacle visiblement encore en rôdage, a néanmoins satisfait les amateurs présents qui, loin s’en faut, n’ont pas rempli la salle.

Serait-ce dû à un faible attrait des Groisillons pour le théâtre ou, plus probablement, à une communication encore une fois trop tardive ?

Cette communication faite au dernier moment a conduit aussi à ce que trois animations culturelles soient organisées le même soir.

Mais n’oublions pas que, le spectacle étant subventionné, il importe peu que la salle soit pleine.....

p.scr., si mon petit fils (8 ans pile) ne sautait pas de plaisir en rentrant, il avait pour le moins intégré les messages sérieux diffusés par les acteurs.

Commentaires

  • C’est vrai qu’avec la subvention obtenue + le prix d’entrée, les acteurs n’ont pas perdus leur temps, tout ca dépend si ils étaient au nombre de quatre comme sur la photo !.... ou plus ? Et même si les affiches ont été "vandalisées" il y a toujours de la place dans un coin de vitrine chez le commerçant de Groix pour faire un peu de promotion. Je pense que chez nous c’est danses, musiques et chants importés ou non qui l’emporte sur le théatre, il ne faut pas se leurrer la-dessus. Je leur souhaite de réussir à remplir des salles sur le continent mieux qu’ils ne l’ont fait sur notre petite île, mais apparemment ce n’est pas ici qu’ils y parviendront. Bonne chance à eux quand même. Pennedu

    • même sur le continent, malgré leur talent qui est indéniable, ils ne rempliraient pas les salles si l’on faisait aussi peu de publicité pour leur prestation.
      Si les groupes de danses et de chants attirent du public, celui-ci reste restreint et ne s’élargit guère.
      Le public, il faut aller le chercher, mais comment lutter contre la Télé-Culture ?

      jpicart

    • Tout simplement en supprimant les postes de TELE, mais y’en a plein qui s’raient pas contents pour sur !.....

    • Et puis si le calendrier des programmes festifs était mieux organisé par les responsables locaux, peut-être que les gens se déplaceraient plus facilement aussi. Ce sont des évènements qui doivent être programmés à long terme avec plus de publicité, pourquoi pas les infos régionales sur FR3, ca ne couterait peut-être pas plus cher que l’énorme subvention allouée à cette troupe de professionnels du théatre, surtout pour les soirées d’hiver ou l’ile se déserte d’une partie de ses habitants. Dans un tel cas ce spectacle aurait peut-être pu faire salle comble, d’après le télégramme il y avait une centaine de spectateurs. 4 acteurs + 1 pianniste celà fait 5 , le coût de la place revient donc à 28,50€ soit 186,95 de nos francs pour ceux qui ont encore du mal à assimiler le changement. UN PEU CHER QUAND MEME surtout quant on sait ce que vallent les salaires et les retraites de nos jours !.......

    • je crois qu’on a compris qu’il est plus simple de supprimer la culture
      ça limiterait le nombre des mécontents.

      jpicart

  • Mais n’oublions pas que, le spectacle étant subventionné, il importe peu que la salle soit pleine.....
    Sauf erreur de ma part, les représentations théâtrales ne sont pas subventionnées... c’est la période de création qui l’est (ou qui peut l’être).
    Ensuite, soit le spectacle est vendu à une commune (qui peut recevoir une aide), soit les comédiens jouent à la recette...
    mais dans tous les cas, pour les acteurs, et sans rapport avec l’argent, il importe toujours que la salle soit pleine.
    Personnellement, j’ai aimé ce spectacle, certes encore en rodage (mais c’est bon aussi, c’est ça le spectacle vivant), plein d’humour, d’invention, d’énergie. Un beau sujet sur la mer et sur ce que les hommes en font (en bien, comme en mal).
    Une mention spéciale à la reconstitution de l’usine de sardines ! drôle et grave à la fois ! une vraie réussite qui fait oublier les petites imperfections.

    Caroline

  • Mais n’oublions pas que, le spectacle étant subventionné, il importe peu que la salle soit pleine.....
    Sauf erreur de ma part, les représentations théâtrales ne sont pas subventionnées... c’est la période de création qui l’est (ou qui peut l’être).
    Ensuite, soit le spectacle est vendu à une commune (qui peut recevoir une aide), soit les comédiens jouent à la recette...
    mais dans tous les cas, pour les acteurs, et sans rapport avec l’argent, il importe toujours que la salle soit pleine.
    Personnellement, j’ai aimé ce spectacle, certes encore en rodage (mais c’est bon aussi, c’est ça le spectacle vivant), plein d’humour, d’invetion, d’énergie. Un beau sujet sur la mer et sur ce que les hommes en font (enbien, comme en mal).
    Une mention spéciale à la reconstitution de l’usine de sardines ! drôle et grave à la fois ! une vraie réussite qui fait oublier les petites imperfections.

    Caroline

Cliquez ici pour rejoindre le blog