Retrouvez l’actualité de Groix sur le blog d’Anita :
https://ile-de-groix.info/blog


Accueil > Festival du Film Insulaire

Extraits de la presse "Festival"

lundi 27 août 2007

La montée des marches
Ni tapis rouge, ni paparazzi, le festivalier fait son chemin de Groix seul, il souffre sur les dernières marches, ça tire sur les mollets Pas de vue sur la Croisette à l’arrivée mais panorama imprenable sur la mer et coucher de soleil pour les arrivées tardives
Le Télégramme 27/08/07
Après Cuba, gros plan sur l’Islande en 2008
Françoise Olivier-Coupeau : « Le Fifig, c’est une belle fête populaire, mais c’est aussi de la culture... » Et le maire de l’île d’ajouter : « Le Fifig va porter haut l’image de Groix et l’image de l’audiovisuel... Connaissant l’équipe, il restera militant ! ».
Ouest France 27/08/07
30 % d’augmentation dans les salles : un record
« L’impact commercial est difficile à évaluer, mais ça fait une super publicité pour l’île », explique V. Baillot d’Estivaux. « Quand j’entends les discussions des clients, ça parle beaucoup du festival » ajoute L.Tonnerre. Le pactole profite à toute l’île.
Laurent Guenneugues Le Télégramme 27/08/07
Groix. L’édition de tous les records
E. Regenermel : « C’est une manifestation innovante et ambitieuse, qui fait venir des cinéastes du monde entier. Il y a une vraie volonté d’impliquer les îliens sur les problèmes insulaires. Pour augmenter encore un peu la fréquentation, il faudrait faire une salle de plus à Port-Lay ».
Laurent Guenneugues Le Télégramme 27/08/07
Un film cubain remporte le Festival du film insulaire
Il n’a pas été facile au jury de trancher vu la qualité des 13 films en compétition. « On a tous accroché sur beaucoup de films. En dehors des coups de coeur, il y a aussi le côté humain et humaniste », ajoute Philippe Jourdain. .
Ouest France 27/08/07
Le palmarès du festival du film insulaire de Groix
« El Talon de Azucar » de Camila Guzmàn Urzùa : l’Ile d’Or et prix du public « Jose Manuel, la Mula y el Televisor », d’Elsa Cornevin, l’Ile d’argent.Pprix Lucien Kimitete : « Nisida, grandir en prison », de Lara Rastelli..
Le Télégramme 27/08/07
Bye bye Groisette
Ça y est, projecteurs, instruments et fils des funambules sont remballés. A Groix, Port-Lay retrouve son visage de petit port tranquille, après cinq jours de fête, à l’occasion du Festival du film insulaire.

Le Télégramme 27/08/07

Cliquez ici pour rejoindre le blog