« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Portrait du président en ventriloque

Publié le 13 mai 2019 à 09:11

Très vite, le jeune président apparut tel un régent adoubé par l’oligarchie plutôt que tel un représentant du peuple. Déjà le « président des riches » perçait sous le « Bonaparte » de la campagne. La suppression de l’ISF servit de révélateur. Macron voulait réconcilier les Français avec la vieille monarchie, il ne fit que réveiller la Fronde. L’essence de son pouvoir, ce n’est pas l’absolutisme mais la simulation. Il substitue la mise en scène à l’action gouvernementale, le monologue à la délibération, la simulation à l’action

C. Salmon Mediapart 11/05/19

Commentaires :

aucun commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours