« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Le doyen du port

Publié le 24 avril à 12:05

A 87 ans, Jo Cotten égrène ses souvenirs. « A l’âge de 12 ans, pendant les vacances d’été, j’embarquais comme mousse. J’étais le Chien du bord : allumer le feu de bois, préparer à manger, suifer les hameçons sur les lignes. Je rentrais à l’école du Kra avec deux mois de retard ».

Le Télégramme 23/04/21

Portfolio

Commentaires :

aucun commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.