« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Cinéfiles

Le lundi 7 mars 2016 à 20h45

Cinéma des Familles à 20h45 :

"Excanul" - Film franco-guatélaltèque de Jayro Bustamante - 2015 - 100 mn

Avec Maria Mercedes Coroy, Marvin Coroy, Maria Telon, Leo Antun, Manuel Antun, Fernando Martinez, Justo Lorenzo...

Le film est basé sur une histoire vraie.
Médecin, la mère de Jayro Bustamante la découvre en vaccinant des populations dans les montagnes : "Les bébés volés, dit le réalisateur, ont été un phénomène fréquent au Guatemala jusqu’en 2008, date où on a changé la législation sur l’adoption. Jusque-là, le Guatemala était le premier pays exportateur de bébés…"

"Tragédie paysanne au-dessous du volcan", l’œuvre met en scène avec réalisme, poésie et tout en simplicité puissante de pauvres Guatémaltèques de l’ethnie cakchiquel, isolés hors du temps et ne comprenant pas un mot d’espagnol. Leur mode de vie, leurs vêtements restent dans la tradition maya, et l’imagerie catholique peine à imposer son vernis sur les croyances ancestrales.

Le drame terrible se situe au cœur de problèmes de réforme agraire, de minorité nationale, de minorité linguistique, de genre, de discrimination, d’égalité sociale1… Mais le film ne propose pas d’analyse, et encore moins de solution. Il montre la réalité, laissant le spectateur libre de l’interpréter.

Et, s’il est d’une grande précision ethnographique, il n’est pas un documentaire. Il fait vivre des humains attachants, aux prises avec leurs soucis et leurs sentiments — et notamment avec l’amour maternel : "Jamais, dit le réalisateur, nous n’avons pensé que nous faisions un film maya, nous n’étions pas en train de parler d’une ethnie, seulement d’une famille et d’humanité."

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Derniers commentaires :

Archives

Secours