« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

Airbnb et taxe de séjour

Publié le 14 décembre 2021 à 16:11

La plateforme a signé un partenariat avec l’Association des Maires ruraux de France (AMRF) en début d’année afin de développer « 15 000 nouveaux hébergements touristiques de qualité » dans le pays d’ici la fin de l’année et « libérer le potentiel touristique des communautés rurales dans toute la France ».

Cependant, derrière les bénéfices apportés par ces plateformes, des effets pervères (sic) existent (aggravation de la crise du logement, problèmes de voisinage...) et certaines communes touristiques tentent désormais de contenir l’explosion des locations saisonnières, en durcissant leur réglementation.
Pour rappel, l’État et collectivités avaient réclamé davantage de transparence aux plateformes lors de la signature d’une feuille de route sur les meublés touristiques car « peu de données sont disponibles et lorsqu’elles existent, elles ne sont pas toujours accessibles ».
À noter que, interrogée par l’AFP, l’entreprise a invoqué son statut de société cotée en Bourse pour ne plus publier le nombre de logements proposés dans l’Hexagone, ni préciser ce que les locations ont rapporté aux hôtes.

Maire Info 14/12/21

Commentaires :

aucun commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours