« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

A tous les apiculteurs de Groix

Publié le 22 avril 2019 à 11:49

photo Ouest-France

RAPPEL IMPORTANT

Comme vous le savez, depuis 10 ans l’Asan.Gx, association pour la sauvegarde des abeilles noires sur l’île de Groix, oeuvre pour la préservation de cette abeille qui est sur notre île depuis des siècles et présente des caractéristiques uniques (1).

Pour éviter l’introduction de nouveaux parasites et maladies qui pourraient détruire de manière irréversible nos abeilles, les apiculteurs, sous l’impulsion de l’Asan GX, ont proscrit l’introduction sur l’île de TOUT matériel qui a déjà été utilisé sur le continent (ruche, outillage de rucher, tenues et chaussures d’apiculteur, matériel de miellerie, de transport... etc.). Certains pathogènes peuvent survivre plusieurs décennies sur le bois, cires, miel, les textiles ou autre matière et redevenir actifs au contact d’abeilles.
Pour les mêmes raisons il est souhaitable que les abeilles de l’île ne soient pas en contact avec le miel continental.

La commune par un arrêté municipal du 5 septembre 2008, qui interdit l’importation de matériel apicole usagé en provenance du continent, soutient notre action.(2)

De nouveaux apiculteurs s’installent et ils sont les bienvenus.

Dans l’intérêt de TOUS les Groisillons et de la biodiversité fragile des pollinisateurs de l’île, il est impératif que tous les apiculteurs veillent à ce qu’aucun matériel apicole usagé en provenance du continent ne soit utilisé ni entreposé sur l’ile.

Christian Bargain
Président de l’Asan.Gx

(1) Pour mémoire, le rapport d’expertise 2018 du CNRS (L. Garnery UMR 9191 Laboratoire Evolution Génomes Comportement et Ecologie 91198 Gif-sur-Yvette) a, sur la base d’analyses génétiques de la population d’abeilles mellifères de l’Ile de Groix, montré en particulier que :
• La population d’abeilles de l’Ile de Groix est à l’heure actuelle la plus pure en abeilles noires de notre base de données. Le rapport souligne l’urgence de conserver cette sous-espèce patrimoniale en voie de disparition.
• L’ile de Groix constitue un lieu particulièrement propice à la conservation (isolement des autres populations et pratique d’une apiculture traditionnelle respectueuse des abeilles). Il est donc essentiel de mettre tous les moyens en œuvre pour préserver cet écosystème insulaire fragile, conserver la diversité naturelle observée et soutenir l’action de conservation qui y est pratiquée.
(2)Nota : Arrêté municipal de 2008Article 4 : Toute nouvelle implantation de ruche sur le territoire de l’île de Groix devra faire l’objet d’une déclaration en mairie

Commentaires :

aucun commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

FIFIG 2022

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours