« Anita, de Groix »

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire"

A la découpe

Publié le 10 octobre 2020 à 17:58

Dans son dernier essai, "Prédations", Laurent Mauduit revient sur les privatisations des biens publics depuis une trentaine d’années.
On aurait pu s’attendre à ce que le scandale de la vente de l’aéroport de Toulouse-Blagnac à un consortium chinois ayant vidé les caisses, ou à ce que celui des concessions autoroutières, pointé du doigt plusieurs fois par la Cour des comptes et très impopulaire, dissuade le gouvernement de poursuivre le bradage des actifs publics. Il faudra attendre encore : au cœur de l’été, ce sont des portions de routes nationales qui ont basculé dans l’escarcelle du privé, via un décret pris en application de la loi d’orientation des mobilités (LOM).

Coralie Delaume Marianne 10/10/2020

Commentaires :

aucun commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Prochains événements :

Webcam sur Port Tudy

Météo

Marée

Archives

Secours