ou le portrait des cultures insulaires en lutte pour leur identité

La 14ème édition du Festival International du Film Insulaire de Groix est consacrée aux îles grecques.
Sa compétition de documentaires interpellera les festivaliers sur la notion d’identité à travers plusieurs contextes. Nouveauté de cette édition : les « cafés rencontres », au cours desquels réalisateurs et festivaliers pourront dialoguer.
Une compétition engagée La compétition propose cette année douze documentaires internationaux aux esthétiques variées, mais tous animés par une même volonté d’engagement en faveur de leur propre identité générée par la force de leur territoire insulaire : lutte de la jeunesse pour se définir et assurer son avenir dans un territoire d’outre mer, retour aux sources sur une île grecque motivé par la fuite des excès d’une société mise à mal par la crise de 2002, découverte d’une culture ancrée en soi, libérée par le deuil d’une mère.
Les motivations des protagonistes sont toutes liées et sont comparables au combat mythique de David, ici représenté par les insulaires, contre Goliath. Un Goliath qui tente de voler l’essence même de ce qui caractérise David.
La liste complète des films en compétition est visible sur le site du festival.
Café rencontre à Port Lay : un nouvel espace d’échanges
Tous les jours, en fin d’après midi, les festivaliers auront l’occasion, en dehors des salles, de rencontrer les réalisateurs. Il fallait pour cela un lieu qui respire l’esprit du Festival : un espace de liberté dans lequel réalisateurs, artistes et festivaliers échangent en toute simplicité...et pourquoi pas autour d’un café. Ces « cafés rencontres » auront lieu à Port Lay, à 18h, temps de transition entre les films de la journée et l’ambiance festive du soir (repas, concerts, cirque). L’expérience des années précédentes nous a montré que le public et les réalisateurs avaient cette même volonté de partager leurs coups de gueule et leurs cris du coeur. Il était temps de répondre à leur demande.
www.filminsulaire.com
Communiqué de presse / juillet 2014 /