Défense de la liberté individuelle contre l’obligation étatique, insistance sur les dangers d’expérimentations mal maîtrisées, soupçon de conflit d’intérêts : toute la panoplie argumentative des antivax d’aujourd’hui est déjà présente sous la plume de Léon Daudet.

Interpellant le gouvernement à la Chambre, le député de la Gironde Philippe Henriot (futur secrétaire d’État à l’information et à la propagande de Pétain, qui sera assassiné par la Résistance en 1944) en ajoute un autre, lui aussi promis à un bel avenir : la défense de « la race », menacée par « ce complot contre le sang français ». Si plus personne n’évoque aujourd’hui la race, la thématique du complot pour imposer la vaccination est toujours omniprésente.

https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/200221/un-siecle-et-demi-d-antivax?utm_source=20210220&utm_medium=email&utm_campaign=QUOTIDIENNE&utm_content=&utm_term=&xtor=EREC-83-[QUOTIDIENNE]-20210220&M_BT=2168539584