Alors qu’un appel à la grève est lancé pour le jeudi 15 octobre, quatre infirmières évoquent leur ras-le-bol. "On a peur de contracter la covid, car on voit certains de nos collègues qui l’ont eue au printemps, qui ne récupèrent pas bien. On a vu un brancardier de 20 ans qui, plusieurs mois après, avait du mal à pousser un brancard vide, une aide-soignante qui est toujours essoufflée. Ça fait peur comme maladie ».

Le Télégramme 14/10/20