La demande d’un moratoire « en attendant les résultats de l’évaluation de la 5G sur la santé et le climat » faisait partie des 146 mesures proposées que le chef de l’État s’était engagé à reprendre. Grégoire Fraty, coprésident de l’association Les 150, interrogé dans Le Monde : "Nous demandons le respect de la parole donnée et de la consultation citoyenne."

Maire Info 16/09/20