.../...Le nettoyage mécanique des plages ne fait pas qu’appauvrir la biodiversité : il transforme également la géomorphologie des plages et accélère l’érosion. « Le criblage déstructure le sol et rend le sable beaucoup plus volatile, ce qui fragilise le trait de côte », dit Florian Geoffroy. La laisse de mer et les plantes maritimes constituent également une barrière contre le vent : lorsqu’elles sont retirées, les dunes s’amenuisent et deviennent plus instables. À terme, le littoral devient plus vulnérable face au dérèglement du climat, puisque les dunes constituent un rempart naturel contre l’élévation du niveau de la mer et les tempêtes. .../...

H. Chauvin (Reporterre) 6/06/20

https://reporterre.net/Le-nettoyage-mecanique-des-plages-devaste-leur-biodiversite?fbclid=IwAR1auMbqv2p4-g5by_Ba7E6sagAZnCdn8x0LfHMVwagmZfo-vTZOlog_BtA