JPG - 24.4 ko

Ayons une petite pensée pour tous les instits et directeurs d’école qui, avant la réouverture, ont dû digérer les 63 pages de protocoles à mettre en place. Une petite pensée aussi pour les professions médicales qui devront aérez les locaux 10 minutes entre chaque patient tout en désinfectant le sol, les murs... et le plafond.

Il faut savoir qu’il y a une grande différence entre un chewing gum collé au plafond et un covid collé au plafond : le 1er attend, paisible, pendant des années. Le second, qui a une espérance de vie beaucoup plus courte, se planque en embuscade pendant les 10 minutes d’aération des locaux et se laisse sournoisement tomber sur le patient suivant. Sa technique de chasse, très efficace, est assez proche de celle de la mygale à chaussettes, espèce endémique groisillonne. Y aurait-il eu mutation? On s’interroge dans les milieux scientifiques....................... Elizabeth Mahé