Le député lorientais LREM, Gwendal Rouillard a pour sa part interpellé par courrier le Premier ministre et la ministre des Sports. Il croit « possible d’autoriser la pratique sportive et l’accès à la mer tout en exigeant le respect absolu des mesures barrières ». Tout en estimant, une nouvelle fois, que « les maires, en lien avec les préfets, sont les mieux placés pour assurer cet équilibre et prendre les décisions adéquates. »

Ouest-France 05/05/20