L’APSIG : « La propagation du Covid-19 est une réalité à Groix. Une vingtaine de cas sont probables. Chaque cas probable est aujourd’hui considéré comme un cas de coronavirus. Le résultat d’un test ne modifierait pas le diagnostic que le médecin fait devant l’association de certains symptômes Il n’existe pas de traitement spécifique du virus, mais des mesures peuvent être mises en place pour traiter les symptômes,

Le Télégramme 01/04/20