Les dons aux associations déclarés au titre de l’impôt sur le revenu ont baissé en 2018. Le recul est brutal pour ceux offrant une réduction d’impôt sur la fortune, l’ISF hier, l’IFI aujourd’hui. L’effondrement s’avère plus sévère que les prévisions les plus pessimistes  : les associations n’ont finalement collecté que 112 millions d’euros. En 2017, dernière année de l’ISF, les dons avaient culminé à près de 270 millions d’euros.

M Castagnet La Croix 01/12/19