Les idées du gouvernement pour faire évoluer les rémunérations des agents sont jugées "brûlantes" et "provocatrices" par les syndicats. A tel point que Solidaires a quitté la réunion parce qu’ "[on lui donnait] à choisir entre la peste et le choléra, tout en nous prévenant que le fait d’attraper l’une ne nous immunise pas contre l’autre."

C. Boulland .la gazette des communes. 23/10/18