CINEMA DES FAMILLES

- 10h00 : "690 Vopnaf Jördur" de Karna Sigurðardóttir et Sebastian - Islande - 2017 - 59 mn. - Tourné en Islande - Islandais sous-titré français

Au beau milieu de l’Islande, les 645 habitants de Vopnafjörður vaquent à leurs activités. Nous les suivons entre les matchs de foot et l’usine de conserverie, dans ce quotidien tranquille, en apparence. Car une inquiétude plane au-dessus de chaque citoyen de la petite bourgade, celle de l’exode rural qui risque de sonner le glas de cette communauté fragile. Entre tradition et modernité, poussés par le désir de découvrir la vie ailleurs, tout en étant attachés à leur fjord, les jeunes de Vopnafjörður tentent de trouver leur place.

- 11h30 : "Pescatori di corpi" de Michele Pennetta - France - 2017 - 65 mn. - Tourné en Sicile - Italien, arabe sous-titrés français.
En présence du réalisateur (sous réserve)

L’Alba Angela flotte au milieu des eaux du canal de Sicile. Son capitaine ordonne à l’équipage d’éteindre les lumières et le moteur ; la police va bientôt passer par là à cause d’un nouveau débarquement d’immigrés clandestins. L’équipage remonte les filets et attend en silence dans l’obscurité. Dans le port de Catane, Ahmed imagine un moyen de quitter le bateau abandonné dans lequel il habite depuis cinq ans. La nuit tombée, il regarde un navire décharger la marchandise qui, elle, circule librement dans toute l’Europe. À l’aube, l’Alba Angela rejoint le port de Catane et s’amarre à côté d’Ahmed. Ces deux réalités se côtoient tout en s’ignorant. Pescatori di Corpi, (qui signifie pêcheurs de corps) raconte les destins croisés d’un bateau de pêche illégale et d’un immigré clandestin, en lutte quotidienne contre la misère.

- 14h30 : "Ma’ohi nui, au coeur de l’océan mon pays" de Annick Ghijzelings - Belgique - 2018 - 113 mn - Tourné à Tahiti - Tahitien sous-titré français.

Tahiti, Polynésie française. Entre la piste de l’aéroport international et une petite colline de terre s’étend le quartier du Flamboyant. Là, on dit "quartier" pour ne pas dire "bidonville". Ce sont les lieux que l’histoire coloniale française et les trente années d’essais nucléaires ont rempli d’un peuple aliéné, destructuré. A l’image de la radioactivité qu’on ne peut ni sentir, ni voir, la contamination des esprits s’est lentement et durablement installée.
Aujourd’hui le peuple Ma’ohi est un peuple dominé qui a oublié sa langue, qui ignore son histoire et qui a perdu le lien à sa terre. Mais dans ce quartier de baraques colorées, quelque chose survit. En confrontant l’esprit Ma’ohi à son histoire nucléaire et à son présent fracturé, le film montre le visage d’une colonisation contemporaine et l’élan vital d’un peuple qui tente de ne pas s’oublier et qui, silencieusement, cherche le chemin de l’indépendance.

__________
DEUX FILMS, UNE SEANCE
17h00 : "LE MONDE PERDU"
de Vittorio De Seta - Italie - 1954/1959 - 72 mn
Tournés en Sicile, à Lampedusa - Sicilien sous-titré français
En présence de la Filmoteca Regionale Siciliana

- "Lu Tempu di li pisci spata" - 1955 - 10 mn.

Au retour des beaux jours, les hommes partent à la pêche à l’espadon dans le détroit de Messine.

- "Isole di fuoco" - 1955 - 10 mn.

Au nord de la Sicile, Stromboli et les autres îles Éoliennes surgissent de la mer. Ici, le feu couve encore dans les entrailles de la terre et menace la vie de l’homme. Ce documentaire fut tourné en 1954 pendant l’une des éruptions les plus violentes du siècle.

- "Surfarara" - 1955 - 11 mn.

Les mines de soufre sont dispersées sur les vastes terres paysannes du centre de la Sicile. Là, à cinq cents mètres de profondeur, se met en oeuvre le terrible drame du travail humain, invisible tragédie dans les entrailles de la terre.

- "Pasqua in Sicilia" - 1955 - 10 mn.

Processions pascales et fêtes religieuses dans différents villages de Sicile, entre dévotion et plaisir d’être ensemble...

- "Contadini del mare" - 1955 - 10 mn.

A l’aube, les pêcheurs siciliens embarquent en mer Méditerranée, ramant au rythme de chants populaires. Une fois au large, ils jettent leurs filets et attendent silencieusement les thons qu’ils pêchent au moyen d’une technique millénaire.

- "Parabola d’oro" - 1955 - 10 mn.

Au coeur brûlant de l’été, un documentaire lyrique sur la moisson en Sicile centrale.

- "Pescherecci" - 1958 - 11 mn.

Une journée de pêche dans la vaste zone maritime qui s’étend de la Sicile à l’Afrique. À la nuit tombée, les pêcheurs jettent l’ancre aux abords de l’île de Lampedusa. Un orage éclate.

DÉTOUR DE SETA
Documentaire réalisé par Salvo Cuccia
Italien, sicilien sous-titrés français
En présence du réalisateur

Portait d’un auteur vu par un autre auteur, Détour de Seta nous propose un voyage à travers l’oeuvre épique de Vittorio De Seta. Des extraits de ses films se mélangent habilement aux entretiens avec différents écrivains, critiques, réalisateurs et Alessandro Rais (directeur actuel de la Sicilia Film Commission). Salvo Cuccia explore la sensibilité et le regard de De Seta sur les classes laissées pour compte en rencontrant des vieux fermiers, mineurs et pêcheurs qui figuraient dans ses premiers documentaires. En toile de fond, le film raconte le passage brutal d’une société traditionnelle et rurale à une société industrialisée et de consommation.

__________

- 20h00 : "Sicilian ghost story" de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza - Italie, France, Suisse - 2017 - 2h02 - Tourné en Sicile - Italien sous-titré français

Avec : Julia Jedlikowska, Gaetano Fernandez, Corinne Musallari, Vincenzo Amato

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Dans un village sicilien aux confins d’une forêt, Giuseppe, 13 ans, disparaît. Luna, une camarade de classe, refuse la disparition du garçon dont elle est amoureuse. Pour retrouver son ami, au risque de sa propre vie, elle tente de rejoindre le monde obscur où il est emprisonné et auquel le lac offre une mystérieuse voie d’accès.
Sicilian Ghost Story est le nouveau film du duo de cinéastes palermitains Fabio Grassadonia et Antonio Piazza. Le scénario s’appuie sur l’histoire vraie du fils de Santino Di Matteo, un mafieux impliqué dans l’assassinat du juge Falcone. Tombé entre les mains de la police, il a accepté de coopérer. Son fils, Giuseppe, 11 ans, fut alors rapté et séquestré pendant deux ans par Cosa Nostra avant d’être assassiné.

- 22h20 : "Salvo" de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza - Italie, France - 2013 - 108 mn - Tourné en Sicile - Italien sous-titré français

Avec : Saleh Bakri, Sara Serraiocco, Luigi Lo Cascio, Mario Pupella

Salvo est un homme de main de la mafia sicilienne, solitaire, froid, impitoyable. Alors qu’il s’introduit dans une maison pour éliminer un homme d’une bande rivale, il découvre Rita. La jeune fille est aveugle et assiste, impuissante, à l’assassinat de son frère.
Quelque chose d’extraordinaire se produit lorsque Salvo décide de laisser la vie sauve à ce témoin. Désormais, hantés l’un et l’autre par le monde auquel ils appartiennent, ils sont liés à jamais.


PORT LAY 1

- 10h00 : "Happy winter" de Giovanni Totaro - Italie - 2017 - 91 mn. - Tourné en Sicile - Italien sous-titré français.
En présence du réalisateur (sous réserve)

C’est l’été. Les Italiens envahissent les plages. Sur celle de Mondello, à Palerme, plus d’un millier de cabines ont été construites pour accueillir les familles. De petites radios diffusent les échos lointains des débats politiques et des matchs de football. Des groupes se forment pour jouer aux cartes, danser ou bronzer. Une famille préfère s’endetter et donner aux autres plagistes l’illusion d’être riche plutôt que de renoncer à ses vacances à la mer. Un politicien local sillonne la plage pour tenter de gagner des électeurs. Un portrait coloré de la société italienne, avec en contrechamp une situation politique sombre et complexe.

- 11h50 : "Tumaranké" de Simona Coppini, Camilla Paternò et Marta Tagliavia - Italie, France - 2018 - 48’ - Tourné en Sicile - Italien, français, bambara sous-titrés français

Tumaranké est un mot de la langue bambara qui désigne "celui qui part en voyage à la recherche d’un futur meilleur".
De jeunes "voyageurs" sont les protagonistes de ce documentaire. Ils sont mineurs, ils sont seuls, arrivés depuis peu en Italie. Grâce à un atelier d’une année d’éducation à l’image, ils se racontent et captent le réel à travers l’objectif de leur smartphone.
Le résultat est un journal intime surprenant, une tranche de leur nouvelle vie en Italie : les communautés d’accueil, l’école, les amis, les rêves, les fragilités, les moments de solitude et de nostalgie... et l’intégration dans un nouveau pays. Jour après jour, en apprenant une nouvelle langue, ils découvrent et nous font découvrir qu’une culture d’inclusion est possible, posant les bases d’un avenir commun.

__________
DEUX FILMS, UNE SEANCE

- 14h00 : "Les îles de Mars" de Pascal Carcanade, Laurent Cibien et Anne Pitoiset - France - 2018 - 53 mn. - Tourné en Nouvelle-Calédonie et au Vanuatu

Ce film est un voyage entre le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie, deux pays à la fois proches et lointains (l’un est indépendant depuis 1980, l’autre se prépare avec inquiétude à voter pour son avenir), et un voyage dans la vie et les mots de Marcel Meltherorong, alias Mars Melto, écrivain, poète et musicien. Mars est né et a grandi en Nouvelle-Calédonie avant de s’installer, à 20 ans, dans le pays de ses parents, le Vanuatu, à la recherche de sa propre indépendance. Avec ses mots, il sonde les coeurs et les esprits des Calédoniens à l’approche de l’échéance. Il écoute les espoirs et les craintes, la peur de devenir pauvre "comme au Vanuatu". Mais le Vanuatu que Mars connaît et qu’il nous fait découvrir est bien loin de cette caricature...

- "Tout tourne autour du soleil" de Laurie-Anne Courson - France - 2018 - 11 mn 45 - Tourné à Ponérihouen, Nouvelle-Calédonie - Français

"Les pages qui restent vides sont des histoires qui restent sans vie. Alors tourne la page, écris ta propre histoire et tu verras".
Dans ses carnets, depuis ses 17 ans, Benjamin interpelle la liberté. Dans ses rêves, il la caresse. Sur un sentier, un jour, il la croise. Et pour le jeune kanak, tout devient possible. Alors que son pays, la Nouvelle-Calédonie, s’apprête à choisir de rester ou non en France, Benjamin, lui, décide de faire un film. À 32 ans, après avoir suivi une formation aux métiers de l’image, Benjamin attend quelque chose ou quelqu’un. Il sait qu’il n’y a pas de hasard. Parce que tout tourne autour du soleil.

__________

- 15h25 - COURTS MÉTRAGES - Italie - 6 films tournés entre 1947 et 1958 - Tournés en Sicile - Italien sous-titré français - Programme total : 58 mn.
En présence de la Filmoteca Regionale Siciliana

- "L’Etna è bianco" - 1947 - 12 mn.

L’Etna a plusieurs caractères. D’un côté, c’est un volcan doux et accueillant soujavascript:barre_raccourci(’’,’’,document.formulaire.texte)s sa cape blanche, paradis des skieurs et des grimpeurs qui retrouvent la douceur des sentiers boisés en fin de course. De l’autre, les souffles infernaux de sa respiration, ses coulées de lave et la rudesse de ses hauteurs effraient les habitants qui logent à ses pieds.

- "Zolfara" - 1947 - 11 mn.

Pendant longtemps, les mines de soufre ont été une source de revenus pour leurs propriétaires et un moyen de subsistance pour les travailleurs siciliens, malgré leurs conditions de travail difficiles.

- "Sciara" - 1953 - 10 mn.

Sciara signifie "l’âme même du volcan". C’est la lave incandescente et destructrice à partir de laquelle les carriers extraient la pierre avec laquelle la ville de Catane est construite et qui permet aux habitants de se protéger.

- "Il carretto siciliano" - 1954 - 7 mn 30

La charrette sicilienne est le symbole d’un peuple voué au travail et au sacrifice mais aussi à la beauté et à la poésie. Saitta filme toutes les étapes de sa construction.

- "I pupi siciliani" - 1955 - 8 mn.

L’Opera dei Pupi est aujourd’hui un art en perdition. Il s’inspire des histoires chevaleresques de Charlemagne et des paladins français. Avec son « pupo », une créature presque vivante, le « puparo », le marionnettiste, éveille chez les spectateurs les valeurs de la vertu et du courage.

- "La barca siciliana" - 1958 - 9 mn.

La barque sicilienne, plus fidèle compagne de voyage du pêcheur, est construite avec minutie et recouverte d’une peinture arabo-byzantine. Lors du rituel du baptême où la communauté manifeste sa foi et son espérance, elle est alors confiée à la mer, sous le regard vigilant de Dieu.

__________

- 17h00 : "Lontano dagli occhi" de Domenico Iannacone - Italie - 2017 - 49 mn. - Tourné à Lampedusa et en Sicile - Italien sous-titré français

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Histoires de rescapés et de ceux qui restent emprisonnés au fond de la mer, ce documentaire raconte la récupération du bateau de pêche qui a tenu le rôle principal dans l’un des plus grands naufrages de la Méditerranée où près de 800 personnes sont mortes. Extractions des corps, tentatives d’identification, récupération et classement des affaires personnelles… Les acteurs de ce macabre travail poursuivent un seul but : conserver une mémoire de cette catastrophe humanitaire.

- 18h15 : "Jeffrey" de Yanillys Perez - République dominicaine, France - 2016 - 78 mn - Tourné en République dominicaine - Espagnol sous-titré français

Laveur de voiture par nécessité, chanteur de reggaeton par passion, Jeffrey, 12 ans, rêve de devenir célèbre et de réussir sa vie. Il écrit des chansons sur son quartier, ses amis et sa vie. L’une d’elles, Los tres brazos, va l’envoyer sur les plateaux de télé. On le surnomme désormais "Jeffrey le cauchemar".


PORT LAY 2

- 10h00 - 6 COURTS METRAGES (107 mn)

- "Tangente" de Julie Jouve et Rida Belghiat - Français, créole réunionnais sous-titré français

Florie, mère célibataire réunionnaise, participe pour la première fois au Grand Raid de la Réunion, une course mythique appelée aussi la Diagonale des Fous. Pendant trois jours et trois nuits, elle affronte les démons de son passé...

- "Lot Kote Lagar" d’O’bryan Vinglassalon- Maurice - 2017 - 15 mn - Tourné à Maurice - Créole mauricien sous-titré français.

Une gare déserte est le théâtre d’une rencontre inattendue entre des individus peu ordinaires et un photographe. Au fil de la nuit, il nous fera découvrir ce peuple de l’ombre.

- "Par-dessus tout" film d’animation de Lisa Klemenz - France - 2018 - 10 mn - Film d’animation -Sans dialogues

Un archipel. Deux îles. Un éveil à l’envol. Deux personnalités contraires et leurs vécus. Deux jeunes filles au moment du grand saut…
Par-dessus tout est un court métrage onirique en peinture animée. Réalisé dans une technique relativement artisanale, il aura fallu quatre ans avant qu’il puisse voir le jour.

- "Objectif Lune" de Jimmy Grassiant- France - 2017 - 29 mn 30 - Français, créole réunionnais sous-titré français

Année 1969. En vue d’être adopté, André, réunionnais de 12 ans, est placé par la DDASS chez Jean, un fermier âgé, vivant seul en pleine campagne métropolitaine. Mais André n’est pas orphelin. Sa mère l’attend pour les vacances d’été. De l’autre côté de la Lune.

- "Confino" film d’animation de Nico Bonomolo - Italie - 2016 - 11 mn - Sans dialogues

Sicile, période fasciste. Après s’être moqué de Mussolini lors d’un spectacle, un artiste d’ombres chinoises est confiné sur une île où se dresse un phare. Un événement fortuit le délivrera de la solitude et de l’emprisonnement grâce à son art.

- "Boutik" de Damien Dittberner - Maurice - 2015 - 15 mn - Tourné à Maurice - Créole mauricien sous-titré français

Gaëtan a perdu le soldat avec lequel il jouait. Il décide de se prendre en main pour pouvoir en racheter un autre au commerce du rez-de-chaussée. Projection en partenariat avec Porteurs d’Images, association qui oeuvre au développement et à la promotion du cinéma de l’île Maurice.


PROJECTIONS EN PLEIN AIR

- 23h00 : "Cinico TV" à Port Lay
Sketches satiriques siciliens de Daniele Ciprì et Fransesco Maresco - Italie - 1990 - N&B - Tournés en Sicile - Italien et sicilien sous-titrés français

En 1990, le binôme Daniele Ciprì - Fransesco Maresco rejoint la télévision publique Rai Tre, grâce à Enrico Ghezzi, figure importante du cinéma italien, critique de cinéma, et surtout responsable de programmes nocturnes audacieux et délirants, unique enclave de liberté et d’intelligence dans le marasme sinistre du paysage audiovisuel italien. Ciprì et Maresco créent "Cinico TV", programme de sketches satiriques qui brocardent méchamment les institutions ou dérivent vers l’absurde. Ils révolutionnent alors la télévision italienne et deviennent de véritables phénomènes de société.


CONCERTS EN ACCES LIBRE

- 19h00 sur la scène du Tiki

Les Renavis - Groix
Chanson française

Ces cinq figures de l’île de Groix savent mettre une ambiance chaleureuse avec leurs chants de marins, mais aussi les reprises de Servat, Tonnerre, Gainsbourg, Brassens...


CONCERTS payants

Entrée 2 concerts : 5 €

- 21h30 : "Chet Nuneta" - Chants migratoires
Chanteur percussionniste Franco-marocain et d’un percussionniste basque aux multiples influences, Chet Nuneta s’inscrit pleinement dans les nouvelles musiques traditionnelles du monde par sa prise de parole singulière, ici et aujourd’hui dans cette agora de rythmes et de chants polyphoniques.

- 23h00 - "Zangoune" - Malaya-Calypso-Séga
Zangoune en créole réunionnais signifie : l’assemblée. C’est autour de l’idée du partage et de la danse que les musiciens du groupe se sont trouvés... et quelle ambiance ! Les percussions imposent la cadence et invitent à la transe. Les voix s’entremêlent et les claviers chantent. Le répertoire du groupe s’articule autour des musiques tropicales et vogue du maloya à la biguine en passant par le calypso et le séga. C’est un véritable bal pour petits et grands qui ravira autant les danseurs et danseuses que les mélomanes !


L’ÎLE DES ENFANTS

Rendez-vous incontournable pour les 4 à 12 ans !
L’île des enfants, dans la cour de Port Lay, accueille les plus jeunes du jeudi au samedi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.
Des animateurs débordant d’imagination font vivre aux enfants leur propre festival avec des activités adaptées selon les âges.
Ateliers ludiques et créatifs, projections de films et de belles histoires insulaires...

Renseignements au kiosque du festival (2€ la demi-journée/ 4€ la journée)


LES FLANERIES DU FIFIG

LA LIBRAIRIE DU FIFIG

De 10h30 à 19h00, dans l’espace d’exposition de Port Lay

La librairie du festival, en partenariat avec "L’Ecume"..., apporte un véritable complément et une prolongation littéraire et documentaire aux thématiques développées lors des projections et des tables rondes.
Vous y trouverez des essais, des romans, des BD, de la littérature jeunesse. _ Vous pourrez aussi y trouver certains DVD et CD des réalisateurs et musiciens présents.
La librairie du festival initie également des lectures impromptues et des séances de signature avec les auteurs présents. Retrouvez le programme de la librairie tous les jours au kiosque ou dans l’espace d’exposition !

EXPOSITIONS

Deux espaces d’exposition : au fort du Gripp et à Port Lay

Catherine Raoulas
Peintures
Cartes marines de Catherine Raoulas, l’auteur de l’affiche de cette édition 2018 du Fifig.

Antoine Vincens de Tapol et les collégiens de Groix
Photographies
"Dans la perspective d’interroger l’impact du territoire sur la construction identitaire, j’ai choisi de m’intéresser aux îles. Groix et Belle-Île-en-Mer plantent le décor.
C’est vers les adolescents et plus spécifiquement vers les élèves de troisième que je me suis tourné. Très lucides sur leurs conditions, ils vont quitter un cocon et franchir la mer afin de poursuivre leurs études. Les horizons se dessinent et j’interroge la vision qu’ils ont de leur île, du continent, de l’amitié, de l’adolescence..."

Letizia Battaglia
Photographies
Letizia Battaglia est une pionnière du photojournalisme italien. Née à Palerme en 1935, elle se marie à 16 ans pour échapper à son père. Dix-huit ans de mariage plus tard, elle quitte son mari et part pour Milan pour changer de vie. En 1974, revenue à Palerme, elle travaille comme photographe pour le journal L’Ora et est le témoin quotidien des exactions de la mafia. Passée la nausée du premier corps ensanglanté, Letizia Battaglia suivra les méfaits de la mafia en Sicile pendant plus de 30 ans.
Plus tard, pour exorciser cette violence, elle s’est mise à photographier les femmes...
Interview - projection en continue
Elle s’est livré au réalisateur Fransesco Maresco en 2017 dans La Mia Battaglia, un entretien vidéo de 32 minutes, où elle évoque Palerme, la photographie, mais aussi la vie, la mort, l’amour.

Jean-Paul Mathelier
Photographies
"Sur le chalutier la traque était invisible, réduite à des rayures et points sur un sonar, ici tout se vivait comme depuis la nuit des temps à guetter l’océan". _ Jean-Paul Mathelier est photographe et réalisateur, il a embarqué à bord de bateaux de pêche au thon au large des Açores.
Documentaire - projection en continue
Hommes de Misaine - 26 mn. - Réalisé par Jean-Paul Mathelier, sur la quête du "poisson d’argent", la sardine, à partir de photographies de Jacques de Thézac (entre 1910 et 1930).

Maud Veith
Photographies
Témoignage de l’entraide et de l’humanité qui règnent à bord de l’Aquarius. Engagée par l’association SOS Méditerranée comme photographe reporter, Maud Veith fonde également l’association Femmes PHOTOgraphes en 2015.

"J’embarque pour la première fois sur l’Aquarius en octobre 2017, bateau humanitaire affrété depuis février 2016 par l’association SOS Méditerranée afin de venir en aide aux embarcations migrantes. Au cours des trois semaines passées à bord comme photographe, 588 passagers ont été sauvés de la noyade. Tous étaient partis de Libye, seulement équipés d’un petit sac plastique contenant l’essentiel de leurs affaires, et pieds nus pour la plupart. Deux jours plus tard, nous les déposions sur la terre ferme, dans le petit port de Vibo Valentia, au sud de l’Italie"

ÎAC, Île Art Contemporain
Plasticiens
Le collectif ÎAC propose un travail sur le thème de l’île.
Parallèlement un second projet est présenté par l’association ÎAC à Kermouzouet sous forme d’un parcours d’art en plein air sur le thème "l’image en mouvement".
Plusieurs installations seront proposées du 7 juillet au 31 août

Antonia Jackson
Peintures
Le travail actuel d’Antonia Jackson est inspiré par la redécouverte d’archives familiales sous forme de films Super 8, réalisés par son père dans les années 70 et 80 lors de ses voyages d’affaires en Asie et Afrique.
Les îles y figurent en bonne place, notamment Hong Kong, le Sri Lanka et l’Indonésie.
Antonia sélectionne soigneusement des arrêts sur image extraits de ces films et créé une peinture narrative colorée qui oscille entre figuration et abstraction.
L’utilisation de la couleur, influencée par le post-impressionisme, donne à ses tableaux une atmosphère irréelle et invite le spectateur dans un monde poétique étrange relevant à la fois du souvenir et de l’imaginaire.

Catherine Bayle
Peintures, collages, illustrations
Catherine récupère du papier peint, qu’elle triture, déchire, coupe et colle pour créer des collages sur les phares.
Elle et son mari, Jacques Bayle-Ottenheim, ont participé à la création du festival du livre insulaire à Ouessant, il y a quelques années. C’était en 1999. _ Depuis, les années ont passé et la passion de Catherine n’a pas faibli puisqu’elle vient de réaliser son 258ème phare, celui de Formica, en Sicile.

Valérie Windeck avec les écoles primaires de Groix
Dessins
Les enfants des écoles primaires de Groix ont réalisé un dessin représentant l’île de Groix. Plus d’une centaine de dessins ont été assemblés afin de réaliser une fresque.
Ce travail fait écho au court métrage de 28 min de Valérie Windeck, "J’habite sur une île", présenté cette année au Fifig dans la sélection Îles du Ponant.


ILS NOUS ACCOMPAGNENT

RADIO BALISE
Radio Balises traverse les courreaux et vous embarque dans son émission Ecran Total en direct du Festival !
A midi pétante, tous les jours, retrouvez sur le 99.8 Fm, cette émission dédiée au cinéma documentaire, aux artistes et à tous ceux qui font le festival. Interview, chroniques et reportages au coeur de cette 18ème édition du Fifig. Une émission cuisinée avec une once de soleil méditerranéen et une bonne dose d’accent sicilien dans l’art et la douceur de vivre insulaire.
En Bonus Track, retrouvez l’équipe de 3°28 West, l’émission de la base pirate de Radio Balises, pensée et fabriquée par des Groisillons !
Radio Balises est une radio associative installée à Lanester. Née en 2017, elle se veut la porte-parole du bouillonnement culturel, économique et social, et entend refléter les dynamiques et la vitalité de son territoire. Comment ? En donnant la parole aux associations, aux initiatives citoyennes, aux acteurs du développement local, à la jeunesse, aux artistes et autres agitateurs culturels. Radio Balises diffuse des programmes produits et animés par des bénévoles soucieux de valoriser les savoirs de chacun pour échanger, partager, informer et transmettre largement dans un esprit d’ouverture et de découverte.

S.0.S. MEDITERRANEE
Entre janvier 2014 et mars 2018, 13 792 personnes ont été recensées comme s’étant noyées en mer Méditerranée centrale, par l’Organisation Internationale des migrations. Cette situation dure depuis une vingtaine d’années ; nombreux sont ceux qui ont disparu sans témoins.
En 2015, dans un élan de la société civile européenne, mobilisée face à l’urgence humanitaire en Méditerranée, SOS Méditerranée voit le jour. Alliant les compétences du monde maritime et de l’humanitaire, l’ONG poursuit des missions en mer et à terre, avec trois objectifs : sauver des vies en Méditerranée centrale, assurer la protection des rescapés jusqu’à leur arrivée dans un port sûr et témoigner. L’organisation affrète pour cela un navire de 77 mètres de long, qui, en deux ans, a permis de réaliser 210 opérations de sauvetage et de transbordements afin de porter secours à plus de 27.000 personnes.
Déjà venu au festival en 2016, SOS Méditerranée sera de nouveau au Fifig en 2018, pour vous informer, répondre à vos questions et témoigner des parcours de combattants de tous ces hommes, femmes et enfants qui tentent de rejoindre l’Europe par la Méditerranée au péril de leur vie…
Une conférence sur les migrations est organisée le samedi 25 à 11h15 dans l’espace d’exposition de Port Lay.

CANAL TI ZEF
Un Kino Kabaret (avec un «c», avec un «k», peu importe !) est une performance. Des inconnus se rencontrent. Ils ont des envies de faire un film, une idée ou pas, des connaissances techniques ou pas. Ils ont une contrainte donnée ou pas. Ils ont 24h ou 36 parfois. Ils n’ont pas grand chose mais ils le font, ce film, car il doit être présenté en public à l’instant T. L’instant T c’est la projection des films réalisés, le samedi 25 août à la tombée de la nuit, après la remise des prix, sur la scène du Tiki !
Places limitées / Sur inscription avant le 15 août à programmationfifig@gmail.com


ACCESSIBILITE SOURDS ET MALENTENDANTS

Le festival a pour volonté d’ouvrir ses salles de cinéma et un maximum de sa programmation au public sourd et malentendant. La salle de cinéma de Port Lay 1 sera équipée d’une boucle magnétique prêtée par Lorient Agglomération. Les malentendants appareillés pourront donc assister, sans problème de compréhension auditive, aux documentaires de cette salle.

LE FIFIG HORS LES MURS

- "Elmouth" - Cie Ricochet - Rennes
à toute heure en tout lieu

Il marquera un arrêt. Elmouth c’est une fourrure, des costumes, des cravates mais surtout un brin de folie. C’est avec humour qu’il vous entraînera dans un univers surprenant et original.

- "Une lecture au bord de l’Océan" - Cie l’Aronde
21h30 à la côte d’Heno
Mer est la première pièce de Tino Caspanello, écrite en dialecte sicilien, à être publiée en français.
Avec une grande tendresse, cette pièce conte l’amour que se portent un homme et une femme qui n’ont pas les mots pour l’exprimer. Lui est assis au bord de l’eau, il attend. Elle, au lieu de rentrer à la maison, se met à parler... ils ne le font presque jamais. C’est alors qu’ils se surprennent à dire ce qu’ils ne se sont jamais dit...


INFORMATIONS PRATIQUES
Tarifs

Forfait Festival
(concerts payants inclus)..............Plein tarif 60 € Tarif réduit (*) 35 €
Billet à la journée (hors concerts)..Plein tarif 20 € Tarif réduit (*) 12 €
Billet 6 séances (non nominatif)....Plein tarif 25 €
Billet 1 séance..............................Plein tarif 6 €
Billet Concert...............................Plein tarif 5 €

(*) Adhérents du FIFIG, demandeurs d’emploi, étudiants, moins de 18 ans, titulaires de la carte Cézam, sur présentation d’un justificatif.

A noter : sur présentation d’un billet journée ou d’un forfait du festival, vous pouvez bénéficier du tarif "festivalier" de la Compagnie Océane pour votre traversée : 20€ A/R pour les adultes et 16€ A/R pour les 4 – 18 ans (tarifs 2016, sous réserve de modifications en 2017).

Billetterie sur place

Le Kiosque – Port Lay (tous billets)
Cinéma des Familles – Le Bourg (sauf billets concert payants)
Office de Tourisme de l’Île de Groix – Port Tudy (forfaits festival uniquement)

Billetterie sur le continent

Lorient Bretagne Sud Tourisme : https://www.lorientbretagnesudtouri...
Gare maritime de Lorient : dates 2018 à définir
Locations : Fnac – Carrefour – Géant – Magasins U – Intermarché
Réservations en ligne : www.fnac.comwww.carrefour.fr

http://francebillet.com – 0 892 692 694 (0,34 €/min)

Se rendre au festival

http://www.filminsulaire.com/infos-...

Hebergement

http://www.filminsulaire.com/infos-...