"Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant"

Peut-on rester neutre et mettre sur un même plan le Résistant et le nazi ? Les maquisards de l’affiche rouge et ceux qui les fusillèrent à la fin février, il y a 70 ans ?
Cette lâche pensée neutralisante, c’est "la pensée Pétain", elle s’est imposée partout aujourd’hui. Il faut y résister. Écouter à nouveau ces étrangers "qui criaient la France en s’abattant" peut nous donner des armes.
Là-bas si j’y suis : Julien Lauprêtre parle de Manouchian.

http://www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-jy-suis-vingt-et-trois-etrangers-et-nos-freres-pourtant-70-ans-laffiche-rouge