Rugby. Une journée exceptionnelle samedi
Le Comité départemental de rugby et le Comité territorial de Bretagne de rugby ont inscrit cette journée sur l’île de Groix comme une action phare du calendrier de l’année, en finançant notamment l’intégralité des frais de transport maritime pour les 110 joueurs et 20 accompagnateurs.
Le Télégramme 30/01/14

Les pauses-café consacrées aux lavoirs et fontaines
«Histoire d’eau, tel est le sujet que je développerai», indique J.C. Le Corre. G. Nexer présentera 4 films retraçant l’épopée du lavage au douet. José Calloc’h : «Avec Françoise Prévost, nous expliquerons la terminologie spécifique utilisée par les lavandières, empruntée souvent au breton »
Ouest-France 30/01/14

Expédition scientifique. Tara reprend la mer
Le bateau scientifique Tara a été remis à l’eau, hier matin, après une période d’entretien sur l’aire de réparation de Keroman. D’avril à septembre, Tara va faire escale dans de nombreux ports méditerranéens pour des actions de sensibilisation et de présentation des différentes missions.
Le Télégramme 30/01/14

La «réserve» des députés enfin publiée
La réserve a été répartie équitablement entre majorité et opposition, alors que cette dernière n’en avait qu’une faible portion auparavant. On retrouve peu ou prou le même type de destinataires des aides, quand on étudie la répartition de la réserve des députés bretons.
Le Télégramme 30/01/14
Pour qui l’argent des députés bretons ?
En 2013, le montant total de cette réserve était de 81,6 millions d’euros (contre 150 M€ en 2011). Gwendal Rouillard- SRC : 20.000 € Association Défis, 20.000 € Association Festival International du Film Insulaire de Groix, 5.000 € Association la Banque Alimentaire 56, 20.000 € Association Open Odysseus Aventures, 65.000 € Commune de Lorient, Lanester, Ploemeur, Groix et Larmor-Plage
B Pellan et J. Magueur / Le Télégramme 29/01/14

Loi Littoral. Un toilettage s’impose
Odette Herviaux préconise de toiletter la loi. Deux sénateurs préconisent de renforcer le volet économique de la loi. Cela passe par la mise en place d’un lissage de la rente foncière, et surtout l’introduction de la solidarité financière et fiscale entre les communes littorales.
Le Télégramme 30/01/14