Prud’hommes : 300 électeurs sur l’île.

Les bureaux de vote pour les élections prud’homales seront ouverts à la salle des fêtes demain, de 8 h à 18 h sans interruption. « Cette élection concerne les salariés et les employeurs privés ; 300 personnes sont inscrites à Groix » rappelle le secrétariat général de la mairie qui organise ce scrutin.
Le Télégramme 02/12/2008

Avis de grand frais
Mercredi : Vent de nord-ouest virant nord puis nord-est et fraîchissant 5 à 6 Beaufort avec menace de grand frais 7 Beaufort, avec rafales. Mer agitée, localement forte. Jeudi : Vent retournant sud-ouest à ouest 6 à 7 Beaufort avec rafales. Mer forte.

Les mordus de cartes ont désormais leur club
« On est ravi, car on ne s’attendait pas à attirer autant de monde ! » commentent les deux fondateurs du club, Marie et Loulou David. « Le club se veut avant tout convivial et sportif », dit la présidente. Inscriptions au 61 02.
Ouest-France 02/12/2008

Téléthon. Le public n’était pas au rendez-vous
La journée de solidarité n’a pas reçu l’écho espéré par les organisateurs. « Samedi soir nous pourrons tirer un bilan définitf de l’opération » disent les organisateurs qui l’an passé, avaient collecté près de 4.000 € pour la recherche
Le Télégramme 2/12/2008

Maisons de retraite. Un manque criant de personnel
Pascal Champvert (AD-PA) : « Les engagements financiers qui s’imposent n’ont pas été pris. Il faut cesser de rendre les directeurs responsables d’une pénurie organisée par les pouvoirs publics. Aucun politique ne peut plus dire aujourd’hui " je ne savais pas" ».
Roselyne Veissid Le Télégramme 02/12/2008

Peuple des Dunes. Devant les caméras d’Arte
Le réalisateur a suivi l’audience pour le recours contre le PER. Les tournages se sont poursuivis avec des représentants des partis en présence. Deux sites avaient été choisis, révélateurs du phénomène d’érosion que les experts de Lafarge nient dans leurs rapports.
Le Télégramme 02/12/2008

Ifremer. Les micro-algues toxiques surveillées
« Depuis 20 ans, c’est 55 % des fermetures de zones de pêche ou de production de coquillages », constate C. Le Bec (Ifremer). En cause des micro-algues dont la plus connue reste le dinophysis. « 85 % des cas de fermetures, essentiellement en Bretagne Sud ».
Stéphane Guihéneuf Le Télégramme 02/12/2008

Desserte des îles d’Iroise. Un service amélioré
Le conseil général garde la maîtrise sur le niveau du service et les tarifs. Il impose le rythme des rotations. La politique de tarification est modifiée. Le tarif unique insulaire (résidants principaux et secondaires) est dissocié. L’AR pour les insulaires est divisé par deux.
Ronan Larvor Le Télégramme 02/12/2008