Un peu d’histoire (merci cousin)

Locmaria en Groix (Ouest-Eclair, 29 mai 1902)
Nous croyons pouvoir affirmer que la construction d’un môle au port de Locmaria en Groix est chose décidée et que les travaux doivent commencer prochainement. Ce sera un abri de plus pour les navires de Groix qui ne peuvent tous contenir dans les ports de l’île et doivent actuellement chercher asile à Port-Louis et à Kernevel.

Augmentation des dépenses autorisées
Le ministre (des travaux publics) à M. le Préfet du département du Morbihan
Paris, le 22 septembre 1903.

Les Ingénieurs du service maritime m’ont soumis les 20 et 27 août dernier, des propositions tendant à l’augmentation des dépenses autorisées pour la construction du môle-abri avec cale du port de Locmaria (île de Groix), s’élevant à 4.266,57 francs dont 3.546,45 francs à valoir.
Il a été reconnu que les maçonneries émergées ne pourraient être solidement établis qu’à la condition de substituer complètement l’emploi de mortier de ciment à celui de la chaux dans l’exécution de toutes les parties de l’ouvrage. Il en résultera une augmentation de dépense de 4.009, 28 francs. Conformément à l’avis du Conseil général des Ponts et Chaussées, j’approuve le bordereau des dépenses supplémentaires accepté le 20 août par l’entrepreneur, je fixe le montant des dépenses autorisées aux chiffres suivants :
Entreprise (rabais déduit) 43.128, 40 francs Somme à valoir 3546,45 francs Total 46.674,85 francs
J’envoie copie de cette décision à l’Ingénieur en chef, je lui renvoie les deux pages communiquées, le bordereau des prix est revêtu de mon visa.

Signé : illisible.
Source : " Groix au XVIII et XIX° et ses ports"
(J. Gallo, sortie prochaine).