** Thalassa et les éoliennes de Groix

* Voilà ce que j’appelle une commune généreuse, altruiste même : plutôt que de mettre en place des projets qui profiteraient directement à la commune : couverture de panneaux solaires sur la toiture du local des pompiers, des halles(dont les lumières brûlent toute la nuit mais là, je m’égare) ou de la salle des fêtes, celle-ci préfère soutenir un projet qui ne rapportera rien directement à la commune. C’est beau ce sens du devoir et du sacrifice... Il est tout à fait regrettable que les pêcheurs ne soient pas prêts à se saborder... Euh, non, pardon...prêts à se sacrifier. En effet, les voilà qui s’accrochent à leur pêche à la langoustine ! "Mais enfin," finira par répondre la commune,"s’ils n’ont plus de langoustines qu’ils mangent de la vieille !"C’est la version maritime de la célèbre anecdote de Marie-Antoinette avec son pain et ses brioches, hélas plus que jamais d’actualité.......................Elizabeth Mahé

http://www.france3.fr/emissions/thalassa

2mn à partir d’environ 1h08mn