Le maire ne se représente pas

«En 2014, j’aurai le sentiment d’avoir accompli en treize ans un programme qui n’aura pas besoin de moi pour perdurer». Le maire a évoqué les grands projets en cours (Pôle mer, pôle enfance). «Je pense que les Groisillons sont mûrs pour une recomposition du paysage politique»
Le Télégramme 21/01/13

Voeux du maire. S’adapter au vent de l’histoire

«En ces temps de crise économique, Groix a besoin d’une intercommunalité forte pour mutualiser les ressources et les investissements» Concernant le secteur de la santé, le maire évoque la mise en place d’une association regroupant les acteurs de la santé à Groix.
Le Télégramme 21/01/13

Pas candidat aux municipales, le maire dresse déjà son bilan
«On avait bien compris que la municipalité précédente avait décrété la mort de la petite pêche. L’investissement allait vers la plaisance.» En lieu et place de la glacière «qui menace d’écroulement», des locaux «crasseux», le pôle mer doit permettre de maintenir les activités liées à la mer.
Ouest-France 21/01/13

«J’espère que la diversité de l’île sera bien représentée»
« Groix, comme le reste du monde, est déchirée entre les forces du conservatisme et de la nostalgie et la vague d’un monde nouveau plein de promesses mais aussi d’incertitudes" analyse le maire qui fustige " l’illusion d’une bulle océanique figée dans un passé rassurant. »
Ouest-France 21/01/13

Les différents dossiers en cours
Voirie. Une rénovation complète du réseau est chiffrée à 8 millions d’euros. Transports : Le secteur taxi relève de l’initiative privée ; le maire assure « travailler pour améliorer le service de bus. » Transport sanitaire : « Nous sommes dans une impasse. J’ai essuyé un premier refus. »
Ouest-France 21/01/13

E. Régénermel ne se représentera pas en 2014
13 ans après avoir engendré l’alternance, il partira avec "le sentiment d’avoir accompli un programme qui pourra perdurer". C. Guiader et A. Tonnerre ne repartiront pas. Les autres se laissent le temps de réfléchir.
Dimanche Ouest-France 2O/01/13

Remise de médailles du travail : précision
Dans l’article consacré à la remise de médailles du travail à sept employés municipaux, une erreur s’est glissée dans la liste des récipiendaires. Il s’agit bien sûr de Daniel Ribouchon, et non de Denis, qui a reçu la médaille vermeil pour ses 30 ans de présence au sein du service public.
Ouest-France 21/01/13