«Le Département a choisi de ne plus déverser les boues dans la baie. Nous avons à étudier maintenant deux solutions : un déversement au large de Belle-Ile ou des techniques alternatives à terre. La différence en terme de coût n’est pas aussi significative qu’avec la première option aujourd’hui annulée».
Le Télégramme 9/03/12
Rejets des vases portuaires
«On étudie toutes les pistes. Aujourd’hui, on est sur des campagnes de désenvasement espacées dans le temps, il faudra peut-être envisager des opérations plus régulières. »
L. CABIOCH. Ouest-France 9/03/12