Réserve naturelle. Le programme de septembre

Une exposition réalisée par Catherine Robert avec la collaboration des pêcheurs de Port-Tudy met en scène les différents métiers pratiqués par les artisans pêcheurs de l’île ainsi qu’un aquarium d’eau de mer et un diaporama des fonds marins réalisé par J.M.Crouzet du Subagrec. Tél.55.97.
Le Télégramme 02/09/11

L’accueil de loisirs prend ses quartiers d’hiver
Pour Erwan, le challenge est désormais d’inscrire son action dans la durée. Le jeune homme a fait le choix de vivre sur l’île. «En étant ici en permanence, j’ai l’occasion de rencontrer les enfants en dehors du centre, dans leur milieu. Le lien est gardé avec eux et leurs parents».
Ouest-France 02/09/11

Réunion des maquettistes
Samedi 3 septembre, 13 h 30, Bonobo, Port-Lay. Réunion de rentrée, ouverte à tous. Contact : 06 43 35 27 54, fdechat@hotmail.fr
Ouest-France 02/09/11

Les Merlus à Groix
Journée de détente pour les Merlus hier à Groix. Au programme : traversées à la voile à bord de plusieurs embarcations, VTT et parcours ludique dans les arbres. « Le groupe s’est bien amusé » se réjouissait Christian Gourcuff.
Ouest-France 01/09/11

Les syndicats appellent à l’action le 11 octobre
La CGT, la FSU et Solidaires souhaitent des grèves et des manifestations mais la CFDT est contre. A. Coupé (Solidaires) a jugé qu’il fallait «construire un processus de mobilisation pour arrêter les politiques d’austérité». François Joliclerc (Unsa) a estimé, de son côté, qu’il ne fallait «exclure aucune» forme d’action.
Libération 02/09/11

Grincements à l’UMP contre la fiscalisation des allocations familiales
Elle est préconisée par le Secours catholique. La fiscalisation des allocations est redistributive : les foyers les plus pauvres ne sont pas imposables, contrairement aux familles nombreuses et aisées. Le versement d’une allocation dès le premier enfant figurait au programme de Sarkozy en 2007.
S. Laurent LEMONDE.FR 01.09.11

Espionnage de journalistes : refuser la « Stasi » française
Hortefeux, il y a près d’un an, jurait ses grands dieux que «La DCRI, ce n’est pas la Stasi ou le KGB, l’objectif de la DCRI n’est pas de suivre les journalistes». Selon le Monde « le contre-espionnage a bien demandé sur réquisition officielle les fadettes de G. Davet. La police a été dans cette affaire mise au service d’un parti politique, non pas au service de la nation. Un exemple de «police politique» indigne dans notre pays.»
P. Riché Rue89 02/09/11
L’Elysée a usé de tous les moyens pour étouffer l’affaire Bettencourt.
Pour comprendre comment le pouvoir s’est affranchi de la loi sur la protection des sources des journalistes, il faut revenir à ce début d’été 2010. Ce moment où l’Elysée a paniqué. Le respect du code pénal n’était alors rien comparé aux risques encourus par le pouvoir exécutif.
N. CORI, A. GUIRAL Libération 02/09/11