La Réunion qui gagne
En cette période maussade où les citoyens réunionnais se sentent présurés, vidés, étranglés par un gouvernement autiste et par une petite frange de nantis représentant la grande distribution et le pouvoir économique, il serait peut-être bon de nous tourner vers les porteurs d’espoir, les rêveurs, tous ces Réunionnais qui gagnent, qui gagnent non pas au CAC 40, mais qui gagnent d’abord à être connus et qui, surtout, remportent des Prix grâce à leurs talents et à leurs capacités à mettre notre île en avant.

.../...Que ce soit dans le cinéma, la télévision ou les nouvelles technologies, il y a aussi des Réunionnais qui méritent d’être mis à l’honneur, des Réunionnais qui gagnent et qui se battent pour que la spécificité de notre île soit un atout majeur dans leurs arts ! Hier, tandis qu’un brasseur d’air, venu de la rue Oudinot à Paris, battait l’estrade et pérorait chez nous pour nous expliquer à quel point il nous méprisait, j’ai reçu un SMS d’Alexandre Boutié qui représentait La Réunion au "Festival International du Film Insulaire de l’Ile de Groix" avec son magnifique documentaire "La boutique des Temps Modernes".

Alexandre Boutié empêche tout le monde de dormir

Le SMS m’annonçait que pour la deuxième année, les "Films 1,2,3...." et son réalisateur recevaient un Prix pour une production entièrement réunionnaise "La boutique des Temps Modernes" ! Alors, que faire sinon le féliciter de vive voix et surtout lui demander comment cela s’était passé. Joint au téléphone, Alexandre Boutié, très ému, me raconte brièvement sa folle journée du 24 août et ainsi tout se mélange dans sa tête. D’abord, il me confirme qu’il a reçu pour son dernier film le Prix "Spécial du Jury" (L’île d’argent), mais c’est surtout l’accueil du public et du Jury qu’il tient absolument à me raconter. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, il m’annonce que "La boutique des Temps Modernes" a été retenu pour être diffusé en octobre à "La grande Halle de la Villette". Cette annonce, c’est le président du jury, Jacques Martial, qui la lui a faite en sa qualité de président de cet organisme public. Jacques Martial est aussi connu comme l’un des comédiens guadeloupéens les plus actifs en France métropolitaine. Membre du "Collectif Egalité", il a mis en scène à plusieurs reprises des textes du poète martiniquais Aimé Césaire, tout particulièrement "Cahier d’un retour au pays natal". Le deuxième temps fort pour Alexandre Boutié, ce fut sa rencontre avec le dessinateur attitré du journal "Libération", Willem. L’artiste lui aurait déclaré : « Votre film a réussi à me tirer des larmes, tout est humain, les gens, les paysages et même le chien que vous avez filmé seul ». Quel plus bel hommage pour le travail, il est vrai de toute beauté, réalisé par ce jeune talent réunionnais ? Il semblerait que le résultat de ce palmarès, selon ce que Jacques Martial a rapporté à Alexandre Boutié, aurait été assez serré entre "La boutique des Temps Modernes" et le film indonésien "Promise de Paradise" de Leonard Retel Helmrich, qui est le lauréat du premier Prix. Les délibérations se sont étirées dans la nuit, à croire que réalisateur réunionnais empêche tous les jurés de ce grand festival de dormir, et c’est tant mieux, c’est bien un signe de l’intérêt que l’on peut porter au travail des artistes réunionnais. Une seule chose nous manque, c’est que ce formidable documentaire soit diffusé dans une grande salle réunionnaise avant de le passer à la télé en première partie de soirée. Et pour avoir vu ce petit chef d’œuvre, je vous avouerai que ce sera un grand moment de télévision.

"L’île d’argent" pour le réalisateur réunionnais Alexandre Boutié

Le film "La boutique des Temps Modernes" réalisé par Alexandre Boutié, produit par les Films 1,2,3... co-produit par PRODOM, Canal Réunion et RFO, avec le soutien de la Région Réunion et la participation du CNC, a remporté le Prix "Spécial du Jury"(L’île d’argent) au Festival International du Film Insulaire de l’Ile de Groix" 2008 parmi 80 films en pré-selections et 15 en compétitions, venus d’horizons divers : d’Islande, de Grande-Bretagne, des Pays-Bas, de Suisse, d’Irlande, d’Espagne, du Canada, ... Cette année, le pays à l’honneur était l’Islande. Alexandre Boutié poursuit son chemin avec brio dans la mesure où son premier film "Le grand petit monde de la Rivière des Roches" avait remporté en 2006 le "Prix du jury".

Témoignages 30/08/08 Journal fondé en 1944 par le Dr Raymond Vergès.

http://www.temoignages.re/