Une trentaine d’adhérents ont voté à l’unanimité le rapport d’activité et le bilan financier de leur association.
La présidente, Martine Netter, avait auparavant fait état des nombreuses actions qui ont émaillé la saison passée.
En moyenne, deux projections de films ont été assurées mensuellement. Groix a tenu une place honorable dans la tenue du mois du documentaire. Les deux soirées à thèmes, incluant un repas de 60 couverts à La Marine (préparé et servi par les bénévoles de l’association) ont connu le succès habituel. A ce sujet, la présidente propose que la saison prochaine, un repas soit envisagé à l’Entr’acte dont le nom est, dit-elle, un hommage au cinéma.
Le projet initié par Caroline Sanguinette, consistant à mieux faire connaître le cinéma aux enfants, a bien pris. Les enseignants y participent avec intérêt. Le Conseil Général et Cinécrans subventionnent l’usage de la salle de cinéma commercial pour les collégiens. Les séances des élèves des écoles se déroulent à Port-Lay mais la mairie a pris en charge la location de la salle commerciale pour une séance.
La présidente souligne l’existence du blog "http://cinefilesgroix.canalblog.com/" lien : http://cinefilesgroix.canalblog.com/ créé et animé par Jean-Luc Guyot.
Elle fait le point sur les achats de matériel qui améliorent la qualité des projections et des débats : une console, des micros et des câbles, ce qui évite d’avoir à les emprunter à d’autres associations ou de courir après le matériel municipal.

Le bilan financier, présenté par Arlette Vial, la trésorière, démontre une gestion rigoureuse qui permettra cette année de compléter la panoplie de matériels de projections et sonorisation.
Arlette a détaillé les dépenses et a expliqué par exemple que, outre la location de la salle, le coût des films et de leur transport, l’association s’acquitte de la TSA, taxe reversée aux propriétaires de salles et qui a permis à celle du Cinéma des Familles de changer l’écran.

L’état des finances permet le statu quo en matière des tarifs d’adhésion et billetterie ; (une augmentation risquerait de conduire à la désaffection de certain public)

Les projets de l’association comprennent une soirée en septembre, avec la participation de "Mémoire ouvrière", la chorale de Lanester. Dans le cadre des animations d’hiver souhaitées par la municipalité, Cinéf’îles cherche une oeuvre pouvant égaler en qualité les soirées d"Un homme est mort" et "The Lodger".

Divers souhaits sont émis par des participants de l’A.G. :

-envisager une soirée de projection de courts-métrages ou de films muets.
- maintenir la projection de films "classiques" comme ceux proposés par Cinéphare. La présidente souligne que le choix de l’année est difficilement acceptable car ne proposant que des films de trop longue durée.
- demander à Philippe Barbey, déjà connu à Groix pour ses prestations dans "Ciné Trio", s’il lui serait possible d’envisager l’accompagnement (ou la présentation) d’un film. Le coût en sera un élément à ne pas négliger.
- évaluer la possibilité d’une augmentation du prix des repas, maintenu jusque là malgré l’augmentation en flèche des prix de revient de l’alimentation.
- veiller à ne pas confondre le rôle du Comité de Sélection et celui du Conseil d’Administration.

Compte-tenu de démissions à ce C.A. pour cause de départ de Groix, ou de radiation pour non assiduité, une élection est organisée qui voit l’arrivée de 3 nouveaux membres (départ de 4).
Le Comité de sélection est également réactualisé.