Transfert de compétence de l’eau : le Cocig réagit
«La recherche de profit n’étant pas le moteur d’un service public, celui-ci doit permettre impérativement la mise en place d’une tarification sociale (les premières dizaines de M3 à tarif très bas), d’une baisse globale du prix de l’eau et de l’assainissement, sans oublier celui de l’abonnement.»
Ouest-France 29/03/11

Solidarité. Les artistes se mobilisent au profit de Haïti

Une douzaine d’associations étaient mobilisées vendredi, à la salle des fêtes pour animer la soirée de solidarité avec la commune des Abricots. Le final a réuni tous les acteurs pour un tour de chant débridé et plein d’espoir. Un bilan financier sera communiqué dans le courant de la semaine.
Le Télégramme 29/03/11 _ Une belle soirée de soutien au peuple haïtien Chacun a agrémenté la manifestation à sa manière. Même la chorale paroissiale au grand complet a apporté sa contribution. « Il est encore trop tôt pour faire le bilan », annonce N. Moullec. Il ne faut pas oublier non plus la vente d’objets réalisée par le Cocig et la tombola de l’Atelier Grenat.
Ouest-France 29/03/11
462 € au profit de la commune des Abricots Le jeu de grenat a été préparé sur le thème de Groix, avec 12 petits galets peints que l’on déplace sur le plan de l’île. « La somme sera versée sur le compte de l’association, dans l’attente d’informations sur le meilleur acheminement possible des dons. » souligne le Président.
Ouest-France 29/03/11

Repas de classe Dimanche 12 juin.
Afin de fêter les 50 ans, les personnes nées en 1961 sont appelées à se faire connaître auprès de Brigitte Mobé ou Françoise Roperhe aux deux numéros indiqués, le plus rapidement possible. Payant. Inscription avant le 16 avril. Contact : 02 97 86 88 86, 02 97 86 52 50.
Ouest-France 29/03/11

Protection des zones côtières et maritimes européennes
Compte tenu des pressions accrues exercées par l’urbanisation, le tourisme et les effets du changement climatique, les problèmes sont plus aigus dans les eaux côtières. Ces zones sont confrontées à de graves problèmes de destruction de l’habitat, de contamination des eaux, d’érosion des côtes et d’épuisement des ressources.
F. Roussel Actu-Environnement.com 28/03/11
Le SOeS dresse l’état des lieux des espaces protégés en France
Le réseau Natura 2000 a permis à la France de désigner plus de 1.700 sites. Le réseau couvre ainsi une superficie métropolitaine de 109.398 km² (dont 41.401 km² en mer). Soit 8,6% de sa superficie marine. Les zones classées Natura 2000 en France ont été déterminées à partir de l’inventaire deszones naturelles d’intérêt écologique.
R. Boughriet Actu-Environnement.com 25/03/11

Tests de résistance des installations nucléaires.
Pour Sarkozy, la principale leçon à tirer de la catastrophe japonaise est "la lutte contre les tsunamis", rapporte l’AFP.
Selon l’Observatoire du nucléaire, "en 2003 (la situation est restée la même depuis), EDF a falsifié des données sismiques afin de s’éviter des travaux onéreux." 32 des 58 réacteurs français seraient concernés. " _ Les antinucléaires estiment que "EDF a redéfini à sa manière les zones sismiques afin de ne pas avoir à tenir compte de certains séismes" pour "[économiser]1,9 milliards d’euros de travaux de remise à niveau de ses centrales nucléaires."
P. Collet Actu-Environnement.com 28/03/11

Copé-Fillon : la baston
Dans le sillage de Sarkozy, les tenants du discours sécuritaire sont désormais publiquement critiqués par des ténors de l’UMP. Comme Baroin ou Estrosi, qui ce matin, sur France Inter, souhaitent que l’on se recentre sur les préoccupations des Français. Notamment le pouvoir d’achat.
Libération 29/03/2011
La cocotte-minute UMP au bord de l’explosion.
Alors que l’opportunité de maintenir le débat sur la laïcité et la place de l’islam avait déjà donné lieu à un énorme couac entre le porte-parole du gouvernement, François Baroin, et Nicolas Sarkozy, ce soir, c’est Jean-François Copé qui interpelle violemment François Fillon.
Copé tacle sévèrement Fillon : par LePostfr
Sur le plateau de Canal+, le patron de l’UMP a accusé le Premier ministre de ne pas «jouer collectif» à propos de ce débat très contesté, allant jusqu’à lui reprocher sa «posture».