Le Chili était préparé au séisme, Haïti pas du tout

L’un affichait une magnitude de 8,8 et a fait plus de 300 morts, l’autre une magnitude de 7 et a tué plus de 220.000 personnes. Mais le tremblement de terre du 12 janvier en Haïti a pris au dépourvu un pays infiniment pauvre, tandis que celui de samedi au Chili a frappé un pays beaucoup plus riche et mieux préparé.
Pour le chanteur haïtien Fanfan Bozot, c’est simple : "Le Chili a un gouvernement responsable. Nous, notre gouvernement est incompétent".
http://tempsreel.nouvelobs.com/ | 28.02.2010 |