Accueil haïtien : «A bas Sarkozy, à bas Préval»

Alors que les manifestants n’étaient pas encore au rendez-vous - l’horaire de M. Sarkozy avait manifestement été modifié pour les déjouer -, le président de la République française a reconnu que la France n’avait pas fait que de bonnes choses pour son ancienne colonie. Des milliers de manifestants ont convergé vers le Champ-de-Mars quelques minutes à peine après son départ pour dénoncer sa visite.

«Nicolas Sarkozy, l’esclavagisme et le colonialisme sont pires que la catastrophe du 12 janvier», pouvait-on lire sur certaines affiches. «France, tu nous as fait du tort. Donne-nous notre argent», lisait-on ailleurs. .../...

Source : Cyberpresse 18 Fev 2010