Thierry Bastien, de l’association Groix4001 " Notre traditionnelle fête de la soupe est devenue impossible. » Chacun et chacune est invité à réaliser des photos en pied ou en portrait, à l’école ou en famille, avec son téléphone ou un appareil photo. « Il y aura des expositions des photos, à la médiathèque en décembre et surtout dans les halles La mise en scène doit être en lien avec la soupe et/ou une grimace. .»

Ouest-France 16/10/20