Le ministère a supprimé les dispositions précisant que les manquements des chasseurs constituaient des infractions. Qu’il s’agisse du défaut d’enregistrer les prélèvements dans une application mobile, ou un carnet de prélèvement, ou de continuer à chasser alors que le plafond de prélèvement est atteint. Les chasseurs n’ont déclaré que 4 000 tourterelles lors de la saison précédente.La dernière estimation conduite par l’ONCFS concluait à un prélèvement de l’ordre de 90.000 oiseaux.

L Radisson Actu-Environnement 28 août 2020