O Lepick, n’a pas l’intention de la jouer «démago ». Il s’explique : «Je redoute vraiment qu’avec un déconfinement trop brutal, on gâche les efforts inouïs que nous venons de faire, et que l’on prenne le risque de reconfiner le 15 juin. Tout ça parce qu’on n’aura pas su attendre deux ou trois semaines pour aller à l’eau ? «Là, le risque, si on doit être reconfinés, c’est de bel et bien gâcher toute la saison estivale.»

Ouest France 12/05/20