« Nous sommes assez affligés par l’irresponsabilité de populations qui viennent de secteurs où l’épidémie est plus évoluée. On a un territoire côtier où il y a une population plus âgée, donc plus à risque. Ce qui nous met en colère, c’est lorsqu’on lit des discours où l’on dit qu’il ne faut pas en vouloir aux gens qui viennent de l’extérieur. Ces discours sont irresponsables et font preuve d’une ignorance complète des enjeux actuels face à cette épidémie.

Éric de GRANDMAISON. Ouest-France 20/03/20