Le festival durera six jours au lieu de quatre. Cela nous permettra de proposer plus de projections et de re-projections en cas dʼaffluence. Cette édition va se tourner aussi résolument vers lʼavenir en abordant autrement la notion dʼinsularité. Il sʼagit aussi de questionner le rapport homme/femme dans les îles.

Ouest-France 22/01/20