la suppression de ces régimes spécifiques de retraite «déboucherait sur des économies de l’ordre de 1,5 milliards d’euros par an ce qui n’est en rien comparable au montant total des retraites qui s’établit autour de 320 milliards d’euros par an».

D’après Anaïs Henneguelle, les régimes spéciaux jouent le rôle «d’écran de fumée». «Cela permet au gouvernement de focaliser l’attention des Français tout en modifiant le système en profondeur à beaucoup d’autres endroits»

https://francais.rt.com/france/69491-reforme-retraites-economistes-decryptent-elements-langage-gouvernement?fbclid=IwAR2WSgW2-soeulj_-S7nnQ1qp9Z4PxZAp0b5L5YBSsPLvWTO7Eyx1-W4_r4