Souvent protégées, via le Conservatoire du littoral ou le classement en zones Natura 2000, les îles présentent une forme de fragilité que les organisateurs de trails doivent prendre en compte. Sur le Tour de Houat, un coureur surpris en train de jeter un déchet est éliminé. Par ailleurs, les périodes de nidifications et de floraison contraignent aussi les organisateurs.

M. Huet Le Télégramme 04/10/19