.../...

L’équipage est ravi. Ravi de ces rencontres intenses et profondes avec les invités chiliens, du continent ou de Rapa Nui, présents une semaine parmi nous. Des moments de partage qui ont pris une intensité toute particulière quand le moaï en chêne s’est dressé, là, à Port Lay, dos à la mer, face à ses cousins, le tiki marquisien et le totem kanak. Les Chiliens partis, le moaï veille sur Groix, chargé du mana de ses sculpteurs qui reviendront, ils nous l’ont dit, lui installer des yeux, deux perles de corail de leur île.

Chili, Nouvelle-Calédonie, Madagascar, la Réunion… Avec passion, les musiciens nous ont transportés vers des ailleurs mélodieux et chaleureux, jusqu’à des heures tardives, où les rencontres se font plus faciles.

Nous prenons acte des quelques couacs de cette édition dont nous débrieferons prochainement. Promis, pour les 20 ans, nous essayerons de ne pas fermer la billetterie !

Nous vous invitons à suivre les prochains projets du Fifig, nous vous proposerons dans l’hiver des reprojections de certains films primés !

A bientôt et bonne rentrée,

L’équipage du Fifig.