En 2014, il revenait pour OF sur ces étés groisillons "J’adorais Groix. J’y passais trois mois par an" (de 1974 à 1995)…

Le maire de l’île se souvient "« d’un type haut en couleur, un peu excentrique, provocateur »", et relève une anecdote savoureuse : "« Il m’avait dit : « Il faut faire venir à Groix des artistes et donner des grands concerts ». Mais où ? Il voulait raser l’église et construire un auditorium à sa place ».

P. BOULBEN. Ouest-France 08/08/19

https://books.google.fr/books...