Kermouzouet en rouge n’oublie pas Yann Boterf.