Trois associations d’élus demandent à ce que la réforme du système de santé « prenne en considération » la lutte contre la désertification médicale, la garantie d’un égal accès aux soins pour tous, la « prise en compte des spécificités de chaque territoire », « le maintien et le renforcement d’un service public hospitalier » avec « des moyens humains et financiers ».

http://www.maire-info.com/article.asp?param=22714&PARAM2=PLUS&nl=1