Pour FO, un «mensonge d’État»

La décision date d’avant la crise des « gilets jaunes », assure la ministre. Il s’agit d’un « engagement que j’avais pris lors de la feuille de route de sortie de crise des Ehpad le 30 mai dernier », a-t-elle assuré. * Mais cette prime serait assujettie à des formations complémentaires et pas pour l’ensemble des aides-soignants, et selon des conditions particulières"
(Le Figaro 30/01/19)
*« Je n’ai pas souvenance qu’elle avait évoqué une prime », a déclaré le secrétaire national de FO-Santé, Luc Delrue,(NOTRE EX-COLLEGUE ANGEVIN) qui n’a pas non plus « connaissance de contact ou de rendez-vous sur ce sujet » avec le ministère de la Santé.
(20 minutes)