Prosperi Buri (Renaud de Chateaubourg) connait bien l’Ile de Groix puisqu’il la côtoie depuis de nombreuses années. C’est ainsi qu’il a entendu de nombreuses histoires, légendes qui lui sont propres. Il a fondé ses récits sur ces contes ou imaginé des fictions pour ce recueil de Insulaires.

Ainsi il conte l’histoire de Groix et des Groisillons à partir du XVIIe siècle à nos jours. De La Korrigez mangeuse d’enfants à Roger Jikel (Roger Gicquel) en passant par l’épidémie de dysenterie qui ravagea l’île, la vaine tentative des Anglais pour s’installer sur Groix mais aussi la montgolfière qui devait permettre de toucher les étoiles, tout est là pour nous faire sourire et rire. Il faut souligner que les vieilles femmes en costume local n’ont pas leur langue dans leur poche et leurs dialogues sont savoureux.

A travers 112 pages en noir et blanc, Prosperi Buri nous fait voyager dans le temps et l’espace dans ce lieu empli de mystères. Son regard tendre et drôle enchante le lecteur. Il utilise aussi un humour noir bienvenue dans ce style d’histoires.

Comixtrip