Faisant part à divers connaisseurs de l’Ecomusée (initiateurs, usagers ou autres...) de mon souhait de photographier le livre d’Elmar Ternes et si besoin, d’en utiliser qq lignes pour compléter les articles de J. C Le Corre, j’ai eu la surprise d’apprendre que les bibliothèques ont été remises sous clefs et qu’en l’absence de l’autorité hiérarchique supérieure, personne n’en avait l’accès.

Outre le fait que l’embellie de l’ouverture n’ait duré que durant trop peu d’années lors du précédent mandat municipal, je me demande si ce n’est pas une "entorse" à la réglementation d’un espace public.
Accessoirement, je me demande aussi ce qu’en pense le délégué à la culture lui qui, à la question "C’est quoi pour vous la culture" qui lui était posée lors de son premier conseil municipal, avait fièrement répondu "Ben, on a rouvert l’Ecomusée !"
Ne le voyant dans AUCUNE autre manifestation culturelle, je suppose que le temps qui lui est indemnisé doit être entièrement consacré au fonctionnement de cet outil dont on va finir néanmoins par se demander s’il n’existe que pour figurer sur les dépliants touristiques....