Mr Delmouly :

on m’a signalé des contre-vérités que vous proférez sur ce blog, me mettant en cause, alors que vous avez toujours eu une réponse à vos appels.

Quelle belle idée de vouloir sauver le Cinéma des Familles : tout habitant de l’île ne peut qu’avoir envie d’y croire !

Quelle belle idée de créer un groupe PUBLIC appelé "LE COLLECTIF", chacun pense pouvoir s’y exprimer et apporter sa contribution.

Or sur VOTRE page facebook appelée "le collectif", des adhérents de Cinéf’îles ont formulé des propositions positives : VOUS avez supprimé leurs messages ! Quel sens de la transparence et du collectif !

Vous annoncez vouloir collecter la "modique" somme de 250 000 € (en 2500 "petites" parts de 100€) . Un tel investissement avec de nombreux apporteurs engagés suppose une étude détaillée et extrêmement sérieuse.

Or vous avancez avec précipitation sans avoir à ce jour visité le bâtiment (je vous l’ai proposé mais cela ne vous semblait pas utile), sans la moindre étude sérieuse des travaux indispensables au fonctionnement d’un cinéma répondant aux normes de sécurité et aux normes du CNC (Centre National du Cinéma), sans avoir étudié les possibilités d’adaptation à d’autres types d’utilisation : spectacles, colloques, séminaires...

Je remercie Mr le Maire d’avoir invité les associations Cinéf’îles et Fifig et vous Mr Delmouly à une réunion en mairie concernant l’avenir du cinéma. Nous pourrons alors aborder des questions essentielles et peut-être connaître les détails de votre projet.

Cessez d’avancer masqué, ne comptez pas sur moi pour me voiler la face.

Françoise Martin, présidente de Cinéf’îles.