Et parmi ceux-ci, celui du maire de l’île est le plus attendu parce que souvent le moins convenu.

Cette année, la surprise a été la remise de la médaille de la commune au Festival, pour remercier ses piliers et les bénévoles pour le travail fourni et l’aura qu’ils apportent à la collectivité avec cette manifestation annuelle de haute tenue.
Le maire a pointé qu’avec le Festival de Musique à Groix et les superbes représentations d’Ile Teatro à Port Saint-Nicolas, les Groisillons peuvent être fiers de la qualité des programmes culturels de la saison.
Par la suite, il m’a confié qu’il avait une fois de plus entrepris le Président de l’agglomération sur l’urgence des travaux à effectuer dans les locaux de Port-Lay. Disposer d’un tel outil et que le Pays de Lorient ne puisse l’utiliser pour des histoires de normes est aberrant. D. Yvon est allé jusqu’à signifier qu’il ne signerait plus la convention qui le lie à l’agglo pour la gestion de ce bien si rien de sérieux n’était mis en route. Il semblerait que N. Métairie ait évalué la hauteur du palier franchi dans la détermination des élus locaux. Nous attendons avec impatience de lire le contenu des futures délibérations du Conseil d’agglo !!!
Le maire a profité de la présence du Conseiller Départemental du canton pour lui rappeler que rien ne bouge encore du côté de la Présidence du Conseil pour faire évoluer la situation des transports maritimes des insulaires. L. Tonnerre va transmettre...
Rappelez-moi ce que disait Chirac :
"en chatouiller une sans faire bouger l’autre" ?
C’est l’impression que donnent les réponses des conseillers départementaux à propos de nos revendications suite aux décisions de la Cie Océane.

Après les discours, et la remise de la médaille, on peut aller trinquer. Les bénévoles sont sur le pied de guerre